Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Ysaline Fearfaol le Mer 17 Sep - 19:19

Pour celles qui le souhaitent, voici où trouver le début de l'histoire :

le manoir dans la forêt

Et voici la fin :

Le manoir dans la forêt (suite et fin).

Il est entré en silence, de sa démarche souple et silencieuse de prédateur. Les loups tournaient autour de lui, énormes, impressionnants, et me fixaient de leurs yeux jaunes qui ne cillaient pas. Il était le Meneur, celui qui les commandait, et qui sous la lune devenait l’un des leurs. Je le regardai, fascinée. Il était beau, d’une beauté sauvage et ténébreuse, avec ses larges épaules, son corps musclé et son visage aux traits ciselés, dans lequel brillaient des prunelles marron et or. Ses cheveux noirs balayaient ses épaules en mèches épaisses et désordonnées. Il me toisait sans un mot, sans un signe, moi qui était entrée chez lui et m’étais installée dans son fauteuil.
Je me suis levée lentement, abandonnant la couverture sur le siège qui lui appartenait et me suis approchée. Les loups me frôlaient en silence, mais je n’avais pas peur. J’étais là où je devais être et j’avançais au milieu d’eux sans faiblir. Lorsque j’arrivai devant lui, je chassais une mèche égarée sur sa joue et effleurait ses lèvres de mes doigts. Il voulut capturer mon poignet, mais je me dérobais, et à la place, je commençais à déboutonner se chemise, découvrant peu à peu son torse musclé. Il se raidit un instant, surpris, mais lorsque j’embrassais l’un de ses tétons, il se laissa faire, et je sentis sa main chaude sur ma nuque tandis qu’il enfouissait son visage dans mes cheveux.
« Qui es-tu ? murmura-t-il au creux de mon oreille.
-Celle que tu as laissée entrer chez toi.
-Je suis celui qui mène les loups… Tu devrais avoir peur.
-Pourquoi ?
-On me dit sanguinaire et affamé du corps des jeunes filles. On dit qu’une jeune fille qui franchit le seuil de ma demeure n’en sort plus jamais en vie.
-Puisque je dois mourir, aime-moi d’abord.
-On dit aussi que je ne sais pas aimer.
-Alors je t’apprendrai. »
D’un geste, il m’a soulevée dans ses bras pour me ramener auprès du feu et m’a allongée sur le tapis de fourrures. Les loups sont sortis lorsqu’il a retiré ses vêtements avant de me rejoindre. Il a exploré mon corps, j’ai exploré le sien. Nous nous sommes aimés toute la nuit, avec douceur, avec tendresse, avec violence, avec férocité, et au matin, lorsque le pâle soleil d’hiver a glissé ses rayons dans le salon, il était toujours là, à mes côtés, beau comme un dieu, sensuel comme un démon, sauvage comme un loup.
« Reste avec moi, murmura-t-il en caressant ma joue.
-Pour longtemps ?
-Pour toujours. »

Je suis restée, et lorsque vient la nuit, je mène les loups avec lui. Il m’a donné son cœur, je lui ai donné le mien. Nous nous aimons sous les rayons de la lune. Il a partagé avec moi son âme de loup, j’ai partagé avec lui la tendresse enfouie dans la mienne.

Il est mien pour toujours, je suis sienne pour l’éternité.



Merci à Aurore Aylin qui a créé cette image pour illustrer mon livre.
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Berangere le Mer 17 Sep - 19:39

Très belle histoire d'âmes-soeurs, d'âmes loups !
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Ysaline Fearfaol le Mer 17 Sep - 19:41

Merci Bérangère cat
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Berangere le Mer 17 Sep - 19:48

Et le soir au clair de lune, sur le Mont des Ames Voyageuses, l'on peut voir deux silhouettes félines, tendrement blotties, hurler à l'approche de minuit...
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Ysaline Fearfaol le Mer 17 Sep - 19:50

beau texte et belle image; j'ai les yeux qui brillent... I love you
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Berangere le Mer 17 Sep - 19:59

Ames-loup ou âmes-soeur, deux coeurs enlacés restent à jamais liés...

Je t'ai donné ma vie un jour de décembre dans ce manoir au milieu de nulle part... J'ai tourné la clé pour y entrer et toi tu as su trouver celle qui ouvrirait mon coeur fragile et abîmé par tant d'années de solitude et de perdition, pour l'éternité.
Tu m'as faite femme-loup, toi mon amant immortel. De tes griffes, je suis tatouée. A jamais marquée de ton sceau, ultime marque de ton amour infini.
Mon homme, mon loup, toi que je chéris à jamais, sache que jamais rien ne me fera regretter l'entrée dans ta demeure, ton antre obscure que l'on disait maudite...
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Ysaline Fearfaol le Mer 17 Sep - 20:01

Et là ils brillent encore plus Smile
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Smoothy le Mer 17 Sep - 20:02

Une obscure demeure isolée où de folles rumeurs circulaient... Désolation... Perdition... Malédiction...
avatar
Smoothy

Messages : 339
Points : 321
Date d'inscription : 04/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Jazz le Mer 17 Sep - 20:23

Quand malédiction rime avec émotion... c'est le coeur qui l'emporte sur la raison...
avatar
Jazz

Messages : 280
Points : 262
Date d'inscription : 14/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par roselia11 le Jeu 18 Sep - 8:44

Mots ou idées en vrac : Mystère derrière le calme apparent, fantôme, souvenirs, l'histoire des premiers propriétaires et du manoir, pièces secrètes, mensonges, secrets, petite fille, possession démoniaque...

Oui je sais rien de beau mais tout plutôt sombre lol ^^

avatar
roselia11

Messages : 39
Points : 37
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://lafandebitlit.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Berangere le Jeu 18 Sep - 19:05

Tu pourrais commencer une histoire sur une petite fille défunte... possédée par le diable... un manoir abandonné... avec de nouveaux propriétaires...et cette petite fille revenante... avec un secret de famille... une petite fille qui aurait été assassinée (quel programme sombre pour moi aussi dis donc !) On pourrait continuer...
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Pascale la cigale le Jeu 18 Sep - 20:17

Bizarrement il ne me fait pas peur ce manoir, il m attire, mais je crois qu il n est pas sur terre, il est sur la lune, je réfléchis a une histoire qui se nommerait : un chateau dans le ciel
avatar
Pascale la cigale

Messages : 496
Points : 482
Date d'inscription : 30/05/2014
Age : 54
Localisation : PROVENCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Luna-Pearl le Ven 19 Sep - 12:56

Je le trouve plutôt féerique aussi !
avatar
Luna-Pearl

Messages : 404
Points : 380
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Pascale la cigale le Sam 20 Sep - 14:08

LE CHATEAU DE DE LA DEUXIEME CHANCE

C'était une nuit comme toutes les autres au château de la deuxième chance mais déjà tous ses habitants étaient sur le qui vive. Aujourd'hui, il y aurait fort à faire, un très important arrivage était prévu et il était absolument nécessaire que rien ne manque, que tout soit en place pour accueillir les nouveaux venus.
Les cuisiniers revêtus de leur tablier et de leur toque blanche s'affairaient à préparer les mets les plus fins, les lingères et les femmes de chambre préparaient les chambres avec soins, draps bleus pour les hommes, roses pour les femmes et blancs pour les enfants.
La grande salle du conseil également était l'objet de toutes les attentions, on lustrait les boiseries précieuses, on disposait devant la place de chaque membre une tasse prête à recevoir thé ou café, un verre, une carafe d'eau et différentes douceurs et mignardises car la séance promettait d'être longue.
En effet, depuis des mois les travaux interstellaires entre la terre et la planête de la deuxième chance avaient considérablement ralenti le trafic et les arrivages des postulants s'effectuaient au compte goutte. Heureusement, ces travaux étaient achevés et désormais c est plus de quatre vaisseaux transportant chacun 500 personnes qui pouvaient se croiser sur cette nouvelle autoroute intersidérale. Le trajet était effectué en quatre jours au lieu de dix auparavant grace à une flotte toute neuve et performante tout juste sortie des chantiers navals du vieux monde. On attendait aujourd'hui pas moins de huit vaisseaux soit quatre mille individus qu'il faudrait accueillir, désaltérer et nourrir puis répertorier en fonction de leur âge, leur sexe et enfin leur désir de changer de vie. Les possibilités étaient infinies mais chaque candidat devait posséder sur lui une missive relatant son parcours terrestre et ses aspirations célestes pour la deuxième partie de sa longue vie.

...............


j 'attends une suite................... à vos plumes
avatar
Pascale la cigale

Messages : 496
Points : 482
Date d'inscription : 30/05/2014
Age : 54
Localisation : PROVENCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Aurore Aylin romance le Lun 22 Sep - 18:13

Mon interprétation de cette image de mystérieux manoir:

Elle n'avait jamais quitté le manoir dans lequel elle avait été si heureuse. Elle ne pouvait tout simplement pas s'éloigner alors que subsistait en elle le sentiment de laisser quelque chose d'inachevé. Tant que ce sentiment serait là, elle resterait.
On l'appelait parfois la dame blanche, car elle portait encore la robe de bal dans laquelle elle avait rendu son dernier soupir, un soir d'été. C'était cette robe qui avait causé sa mort, aussi tragique que stupide. La légende racontait qu'elle avait été poussée dans les escaliers par un soupirant jaloux et s'était rompu le cou, mais la vérité était bien moins romanesque : le talon de sa chaussure s'était pris dans la traîne de la robe et elle avait perdu l'équilibre, chutant lourdement dans le grand escalier de marbre de la maison de ses parents. Elle avait assisté, impuissante, au désespoir de ses parents pleurant sur son corps étendu dans le grand hall du manoir. Elle n'avait pu franchir le portail vers l'au-delà et avait regardé ses parents se remettre tant bien que mal de la perte de leur fille avant de vieillir puis de s'éteindre. Voilà pourquoi elle errait, esprit immatériel, invisible aux yeux de tous sauf à ceux des enfants aux âmes pures, depuis des siècles.
Elle aimait les enfants, ceux qu'elle n'aurait jamais, elle qui aurait tant voulu être mère, et elle veillait jalousement sur ces petits êtres si précieux, les berçant la nuit de sa voix douce qu'eux seuls pouvaient entendre, créant sous leurs yeux émerveillés des mobiles qui tournoyaient au-dessus de leurs petits lits. Chaque fois qu'un adulte pénétrait dans la chambre, il ne trouvait que de menus objets éparpillés dans le lit et un enfant au sourire radieux. Parfois flottait encore dans la pièce un parfum délicat de rose, dont personne n'avait jamais pu déterminer l'origine.
— Qui était avec toi ? demandait une mère inquiète à sa fille qui semblait parler à quelqu'un.
— Claire, répondait l'enfant.
— Qui t'a appris cette jolie chanson ? s'enquerrait une autre auprès de son fils.
— C'est Claire, répondait le garçonnet.
— Mais qui est Claire ? demandait invariablement l'adulte.
— La dame Blanche.
La réponse était toujours la même. Au début, l'appréhension nouait le ventre des parents à l'idée qu'un fantôme puisse rôder ainsi autour de leurs enfants, menace invisible contre laquelle ils ne pouvaient lutter. Puis, à mesure que le temps passait, il apparaissait que l'esprit qui hantait le manoir n'était que douceur et bienveillance. Parfois, on entendait la voix émue d'une maman chuchotant dans la pénombre de la chambre d'enfant un remerciement au fantôme qui veillait sur le sommeil du bambin. La légende se transmettait ainsi à présent de génération en génération et chaque naissance voyait revenir le fantôme dans leur vie. Les enfants d'autrefois, qui ne pouvaient plus la voir mais qui se souvenaient de sa présence, devenaient parents à leur tour et déposaient leur nouveau-né dans son berceau avec la certitude qu'il serait veillé par la plus douce des nourrices.

Le sentiment d'inachevé était toujours là, pourtant, bien présent. Cette nuit-là, Claire sentait que quelque chose de déterminant allait se produire, un événement qui justifierait qu'elle soit restée si longtemps. C'était soir de pleine lune, soir de fête aussi. La jeune fille de la maison fêtait ses dix-huit ans, comme Claire, des siècles plus tôt. La nostalgie envahit le fantôme en contemplant les préparatifs. Depuis maintenant plusieurs années, la jeune Annabelle ne voyait plus la dame blanche, mais il lui arrivait bien souvent de lui parler. Claire lui répondait, tout en sachant que la jeune fille ne l'entendait pas.
Radieuse, Annabelle ne se tenait plus de joie et d'impatience. Bientôt, elle ferait son entrée dans la grande salle où aurait lieu la réception. Tous ses proches, famille et amis, seraient réunis pour fêter comme il se devait l'événement qui marquait le passage à l'âge adulte. Romantique, la jeune fille avait choisi une robe ravissante qui évoquait les robes des dames de l'ancien temps.
— Heureusement qu'elle n'est pas blanche ! s'exclama sa sœur en la regardant tournoyer devant sa psyché. On aurait pu te prendre pour une mariée, sinon !
— Un jour j'espère, sourit Annabelle en se contemplant une dernière fois.
Un peu plus tôt, alors qu'elle achevait de revêtir sa robe de princesse, elle avait trouvé une délicate rose blanche posée en évidence sur sa coiffeuse. C'était, à n'en pas douter, un cadeau de la dame blanche, et la jeune fille l'avait glissée dans ses cheveux, comme un ultime ornement à sa tenue.
Enfin, l'heure était venue. Le cœur battant, Annabelle sortit de sa chambre, suivie de sa sœur. Elle marqua une brève pause au sommet du grand escalier, observant les invités en contrebas. Ils ne l'avaient pas encore vue et elle pouvait jouir de la vue imprenable qu'ils offraient. C'était son bal, elle en était la reine. Elle avait l'avenir devant elle, et ce soir, tout semblait devenir possible. Le sourire aux lèvres, Annabelle posa le pied sur la première marche, le regard fixé loin devant elle, toute son attention captivée par celui qui faisait battre son coeur. Elle ne vit pas que son pied s'était pris dans les multiples jupons qui faisaient bouffer sa robe et ce n'est qu'en perdant l'équilibre qu'elle comprit ce qui lui arrivait. Sa sœur poussa un cri, tendit la main pour tenter de lui saisir le bras mais elle ne put qu'effleurer Annabelle. Horrifiée, la jeune fille se sentit tomber et en un éclair, la mort de la dame blanche passa dans son esprit effrayé.
Un souffle chargé d'une senteur de rose l'enveloppa et des bras l'enlacèrent, la maintenant debout, en équilibre précaire, avant de la pousser doucement vers la rambarde à laquelle elle s'accrocha avec force.
Une fois rétablie, Annabelle s'aperçut qu'elle avait retenu son souffle et ses poumons douloureux s'emplirent à nouveau. Un instant, l'image d'une souriante jeune fille vêtue d'une longue robe blanche dansa devant ses yeux avant de s'estomper.

La dame blanche ne se manifesta plus après avoir empêché un nouveau drame de faucher trop tôt une vie pleine d'espoir. Sa mission accomplie, elle avait enfin pu rejoindre l'autre côté pour retrouver les siens. Annabelle regrettait de n'avoir jamais pu la remercier. Lorsqu'elle contemplait sa petite Claire endormie, lui chantonnant l'une des berceuses que la dame blanche lui avait apprise enfant, elle pensait avec émotion à celle qui, en lui sauvant la vie le soir de ses 18 ans, lui avait permis de vivre son grand amour et de donner naissance à cette enfant qu'elle aimait plus que tout.
avatar
Aurore Aylin romance

Messages : 267
Points : 259
Date d'inscription : 16/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://auroreaylin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Pascale la cigale le Lun 22 Sep - 18:41

Charmante histoire, emplie de douceur et de romantisme, j aime beaucoup !!!
avatar
Pascale la cigale

Messages : 496
Points : 482
Date d'inscription : 30/05/2014
Age : 54
Localisation : PROVENCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Aurore Aylin romance le Lun 22 Sep - 18:50

Merci Pascale la cigale, quand un sujet m'inspire, ça vient tout seul Smile
avatar
Aurore Aylin romance

Messages : 267
Points : 259
Date d'inscription : 16/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://auroreaylin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Smoothy le Mar 23 Sep - 13:54

Que de belles histoires imaginées... un vrai plaisir de les lire !
avatar
Smoothy

Messages : 339
Points : 321
Date d'inscription : 04/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Pascale la cigale le Mar 23 Sep - 17:03

Bon je vais continuer ce soir mon histoire de manoir gare de triage pour candidats au paradis .....
avatar
Pascale la cigale

Messages : 496
Points : 482
Date d'inscription : 30/05/2014
Age : 54
Localisation : PROVENCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Pascale la cigale le Mer 24 Sep - 14:21

Allez suite des aventures des candidats au château de la deuxième chance

Volontairement je recolle ici la première partie, pour que cela ait un sens !!!!


C'était une nuit comme toutes les autres au château de la deuxième chance mais déjà tous ses habitants étaient sur le qui vive. Aujourd'hui, il y aurait fort à faire, un très important arrivage était prévu et il était absolument nécessaire que rien ne manque, que tout soit en place pour accueillir les nouveaux venus.
Les cuisiniers revêtus de leur tablier et de leur toque blanche s'affairaient à préparer les mets les plus fins, les lingères et les femmes de chambre préparaient les chambres avec soins, draps bleus pour les hommes, roses pour les femmes et blancs pour les enfants.
La grande salle du conseil également était l'objet de toutes les attentions, on lustrait les boiseries précieuses, on disposait devant la place de chaque membre une tasse prête à recevoir thé ou café, un verre, une carafe d'eau et différentes douceurs et mignardises car la séance promettait d'être longue.
En effet, depuis des mois les travaux interstellaires entre la terre et la planète de la deuxième chance avaient considérablement ralenti le trafic et les arrivages des postulants s'effectuaient au compte goutte. Heureusement, ces travaux étaient achevés et désormais c est plus de quatre vaisseaux transportant chacun 500 personnes qui pouvaient se croiser sur cette nouvelle autoroute intersidérale. Le trajet était effectué en quatre jours au lieu de dix auparavant grâce à une flotte toute neuve et performante tout juste sortie des chantiers navals du vieux monde. On attendait aujourd'hui pas moins de huit vaisseaux soit quatre mille individus qu'il faudrait accueillir, désaltérer et nourrir puis répertorier en fonction de leur âge, leur sexe et enfin leur désir de changer de vie. Les possibilités étaient infinies mais chaque candidat devait posséder sur lui une missive relatant son parcours terrestre et ses aspirations célestes pour la deuxième partie de sa longue vie.

Soudain, une longue sonnerie annonça l'approche des premiers vaisseaux. Le personnel au grand complet se rendit sur la piste d'aplanètissage pour attendre les nouveaux arrivants.
Ils apparaissaient déboussolés, fatigués, avançaient lentement en rang deux par deux, comme s'éveillant d'un long sommeil, forts surpris d'être accueillis de la sorte, quelques timides sourires pour certains, la plupart baissant la tête.
Puis, ils aperçurent le manoir ; une clameur s'éleva admirative, subjuguée, que de beauté dans ce ciel qui ,n'en était pas un, avec au firmament les lueurs évanescentes de la planète bleue dont ils venaient. Une sensation de calme, d'apaisement, presque de sérénité se dégageait de ceux qui les accueillaient. Un rapide regard sur leur dossier et ils étaient orientés en douceur vers telle ou telle aile,du manoir.

Les familles étaient réunies, ainsi que les couples et les personnes seules regroupées par sexe et par âge, une musique douce était diffusée par d'énormes haut parleurs fixés en haut des tourelles pointues et chacun se voyait offrir le rafraichissement de son choix.
La terre, cette belle terre qu'ils avaient chérie, n'était plus viable, elle était devenue un gigantesque dépotoir à ciel ouvert, l'air y était devenu irrespirable et de plus en plus nombreux, ses habitants se portaient candidats à l'exil planétaire. Celle où avait été construit le château de la deuxième chance n'était pas assez vaste pour contenir tous les postulants mais c'était une expérience, la première du genre, qui déterminerait si la vie était possible ailleurs et dans quelles conditions. Tous les arrivants savaient qu'ils faisaient partie d'une petite poignée de privilégiés qui avaient eu les moyens et l'opportunité de partir, soit en raison de leur profession : en effet, on avait besoin de professeurs, de docteurs, de bâtisseurs, d 'agriculteurs, soit en raison de leurs qualités physiques et intellectuelles, soit encore en raison de leur richesse car les plus nantis avaient accepté de faire don de tous leurs biens en échange du voyage. On avait mêlé volontairement des cultures, des couleurs et des religions différentes, en ne tenant aucun compte du critère racial dans cette répartition.
C'était donc une population hétéroclite mais animée du même désir de vie qui se rendait au conseil ce jour là.
Les sages étaient déjà installés sur leur siège, ils s'apprêtaient à examiner chaque cas individuellement afin de trouver l'habitat, les conditions de vie et le rôle qui conviendrait le mieux à chacun. la tâche était colossale mais, dégagés des contraintes de temps, ils pouvaient se permettre d'écouter d'une oreille attentive, de conseiller voire d'argumenter, puis une rapide délibération s'ensuivait qui scellait le sort de celui qui était devant eux.
Certains cependant avaient bénéficié du droit de s'envoler vers leur deuxième chance bien qu'ils aient commis sur terre des crimes et des délits. Ils portaient alors une lettre cachée dans une enveloppe bleue, lettre de repentir qu'ils avaient eux mêmes écrite et par laquelle ils s'engageaient à mener une vie de droiture et de justice, débarrassés de leurs anciens démons. Ils était évalués en même temps que tous les autres, par le même conseil avec la même bienveillance. Pour eux, le manoir de la deuxième chance portait vraiment bien son nom.
Les stratèges qui avaient mis sur pied cette opération d'envergure, digne d'une arche de Noe post-moderne savaient ce qu'ils faisaient. Un monde composé d'être sans défauts, ni tares, ni vices aurait relevé de l'eugénisme et n'aurait absolument pas reflété le contexte terrien. Le but n'était pas de créer un monde parfait, composé d'être sans reproche, le but réel, celui non avoué qui les animait était de partir du même postulat et d'arriver, par une gestion humaine différente et centrée sur l'étude psychologique et sociologique de la vie en collectivité, à créer un univers qui respecterait à la fois l'individu et le groupe.
Si un tel résultat pouvait être atteint, alors il serait temps de mettre en place sur une échelle bien plus grande la migration de la population totale de la terre vers les satellites de la planète du manoir de la deuxième chance.

Voilà pour aujourd'hui, la suite est ouverte si une de vous veut prendre la main........... si non je continuerai plus tard
Bonne lecture

avatar
Pascale la cigale

Messages : 496
Points : 482
Date d'inscription : 30/05/2014
Age : 54
Localisation : PROVENCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Aurore Aylin romance le Mer 24 Sep - 17:58

Tu fais ça tellement bien que je vais, en ce qui me concerne, te laisser écrire la suite!

Juste comme ça, bien que l'histoire soit très différente, as-tu déjà lu la série Inside out, de Maria V Snyder?
avatar
Aurore Aylin romance

Messages : 267
Points : 259
Date d'inscription : 16/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://auroreaylin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Pascale la cigale le Mer 24 Sep - 19:07

Jamais entendu parler, pourquoi ?
avatar
Pascale la cigale

Messages : 496
Points : 482
Date d'inscription : 30/05/2014
Age : 54
Localisation : PROVENCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Pascale la cigale le Mer 24 Sep - 19:08

C est une série tv ou littéraire ?
avatar
Pascale la cigale

Messages : 496
Points : 482
Date d'inscription : 30/05/2014
Age : 54
Localisation : PROVENCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Sandr le Ven 26 Sep - 22:15

Bonsoir tout le monde.
Tous ces beaux récits m'incitent et m'appellent.
Alors, je me lance. Embarassed

Qu'il est triste !
Ce sentiment, je le partage avec ce manoir depuis la mort de ma grand-mère. Par cette froide nuit de décembre, il me hurle sa douleur et son désespoir. Je les ressens dans la froideur de ses murs, dans la noirceur de ses couloirs. Notre peine bat à l'unisson.
Je déambule, j'erre dans ces pièces qui respiraient le bonheur et la joie de vivre. Je me remémore les veillées au coin du feu et les histoires fantastiques que nous racontait notre grand-mère.
En passant devant la grande baie vitrée, j'aperçois la fontaine au fond du jardin, baignée par les doux rayons de la lune qui, soudainement m'apaisent.
Et je comprends. Elle veillera toujours sur nous et nous implore de chérir son souvenir en allant de l'avant. D'être heureux tout simplement.
avatar
Sandr

Messages : 246
Points : 230
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 40
Localisation : Menucourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Berangere le Sam 27 Sep - 7:47

Tous ces textes sont vraiment magnifiques... on a du fantastique, de la féerie avec Ysaline.... de l'anticipation et du mystère avec Pascale, du romantisme avec Aurore, de la nostalgie avec Sandr... Whaou ! Je vous félicite ! J'en ai pris plein les yeux (lorsque je lis je vois l'histoire qui se déroule... comme un film...), j'en VEUX ENCORE !!!
Bon j'ai eu une semaine un peu (beaucoup même) remplie, je vais tenter ce weekend d'écrire un petit quelque chose ou de poursuivre un de vos textes...

Il faut que je m'occupe aussi de la rubrique du nouveau challenge, que je mette en place un nouveau défi d'écriture car le deuxième date d'avant les vacances.... Oula je vais être bien occupée !!!
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Image inspiratrice : Mystérieux manoir (archivage des textes )

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum