Archives "images et inspirations "(collecte des textes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Archives "images et inspirations "(collecte des textes)

Message par Berangere le Mer 16 Juil - 9:25

Dans cette rubrique, j'archive les textes communs composés autour d'une image donnée et rassemblant toutes les idées proposées !
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

L'Antre Mer

Message par Berangere le Mer 16 Juil - 9:31


Au Cap d'Antibes, au milieu des vagues écumeuses,  j'ai emprunté cette voie sinueuse et labyrinthique. J'ai foulé sous mes pieds la roche de granit pour me noyer dans le bleu de l'océan. Ce fut un merveilleux voyage au milieu de nulle part. Qui sait où m'a menée ce chemin serpentin ?
Ce curieux chemin serpentant entre les rochers était la clé vers un monde nouveau et inconnu, le royaume de l'Antre Mer un monde mystérieux et féerique à l'abri des regards humains où vivent sirènes, nymphes et autres créatures des eaux.
Parvenu au bout du chemin serpentin, le voyageur peut décider ou non de continuer l'aventure. S'il grimpe sur le petit monticule rocheux à l'extrémité du chemin et regarde fixement les reflets bleutés de la mer pendant quelques secondes, il oubliera ce qu il fait là, d'ou il vient, pourquoi il a emprunté ce chemin et, guide par la voix féerique de la sirène et des nymphes, il s'immergera tout entier dans cette immensité, abandonnant sa vie terrestre pour celle de l'antre des ondes.
Voyageur, avant de t'engager sur le chemin serpentin, réfléchis au cours que tu veux donner à ta vie et si l'incertitude l'emporte, fais demi tour et fuis sans te retourner.
C'est ce que j'ai fait. J'ai repris le chemin tortueux en sens inverse pour rejoindre la lande. Mais ce n'est pas dit que je n'y retournerai pas une prochaine fois... qui peut prétendre quelle route prendre au gré du vent et de ses états d'âme ?


Dernière édition par Berangere le Lun 21 Juil - 8:58, édité 1 fois
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

La bête

Message par Berangere le Lun 21 Juil - 8:58

Nouvelle image... nouvelles idées... nouvelles sensations...

Image tirée du livre des "Mystères de Harris Burdick"

Dans sa folie meurtrière, dans ses délires psychotiques, le professeur Weissburger souffrait d'hallucinations de toutes sortes. Il croyait entendre des voix menaçantes et se bouchait les oreilles en se calfeutrant dans le coin de son bureau ou dans un placard, il croyait sentir une immonde odeur odeur de souffre qui l'amenait au bord de la nausée et l'obligeait à ouvrir en grand portes et fenêtres ou quelquefois, il croyait apercevoir d'horribles insectes qui grimpaient aux murs, des rats gigantesques qui se cachaient sous son matelas ou sous le tapis et il se saisissait alors de n'importe quel objet à sa portée : un tisonnier, une chaise, un bâton... Il frappait alors violemment le sol ou le plafond en proférant des sons inintelligibles et des grognements effrayants. Puis, épuisé, il s'affaissait sur lui même tout recroquevillé et sombrait dans un semi sommeil comateux pendant des heures. A son réveil, tout souvenir avait disparu et il s'étonnait de se trouver dans cette position, à cet endroit, à ce moment.
Deux points écarlates se mirent à briller étrangement dans la pénombre de l'aube à côté de la bibliothèque en chêne. Deux yeux d'un rouge vif qui semblaient scruter avec avidité l'homme sortant de sa torpeur matinale. Les iris devenaient difformes et s'allongeaient affreusement prenant une courbure totalement irréelle.
L'affreuse bête attendait, tapie dans l'ombre. Elle patienterait ainsi jusqu'au soir quand le ciel laiteux se teintera d'une sombre parure. Minuit sera le moment fatidique, l'heure de la délivrance, quand le rêve se changera en cauchemar... Alors elle surgirait de nouveau inlassablement, inexorablement, sur sa proie sans défense. Et cette fois elle ne laisserait à l'homme délirant aucune chance. Encore quinze heure à attendre, à se languir...  
Et la figure démoniaque de partir d'un rire sarcastique...

Rectificatif de l'histoire (au cas où le lecteur aurait trop peur...) : Pourquoi tant de violence pour une simple petite souris grise qui s'est glissée sous le tapis ?!!!!!

Second rectificatif (pour les amateurs de thrillers déçus si la première mouture n'était pas la bonne) : Parce que l'homme a la phobie des rongeurs ! Une angoisse et hop c'est la folie meurtrière !
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Y a un crocodile sous mon lit...

Message par Berangere le Mar 29 Juil - 17:47



Je me suis levée ce matin et j'ai trouvé un crocodile sous mon lit. J'ai cru rêver... C'est certain j'étais mal réveillée, je suis donc repartie me coucher...
Mais quand j'ai rouvert les yeux, l'animal était toujours là. Vite, je me suis enfouie sous les draps, sans bouger ! J'étais, à cet instant, tétanisée !! Et je me suis dit, trouve vite une idée !
Alors j'ai sifflé mon lion Dédé qui au bruit du tintement, devait terminer sa gamelle de croquettes au poulet.
Il a rappliqué illico presto (il est bien dressé mon Dédé) et s'est jeté sur la fameuse bête aux dents pointues qui ronflait sous le lit. Il n'en a fait qu'une bouchée !
Pour le féliciter je lui ai caressé sa crinière touffue, il en a d'ailleurs miaulé de joie. Et pour le récompenser de son courage je l'ai fait monter dans mon lit, pour qu'il se love (mais pas trop car un lion c'est un peu gros tout de même) à côté de moi.
Vraiment quelle aubaine d'avoir un animal de compagnie sur lequel on peut compter !
En me rendormant, j'entendis une petite voix qui résonnait du ventre de mon compagnon : "Oh bô c'est vraiment pô juste !". Elle me berça jusqu'à ce que je ferme à nouveau les yeux...
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Ile paradisiaque et petites annonces...

Message par Berangere le Jeu 7 Aoû - 19:20


Annonce 1 : A VENDRE !
Vends place au soleil pour les amateurs de sérénité. Dépaysement garanti.
Prix sur demande exclusivement.
Attention nombre de place limitée !
Fauchés s'abstenir.


Annonce 2 : A LOUER !
Loue une heure de détente assurée dans un petit coin de paradis.
Bercement en supplément
.

Annonce 3 : AVIS DE RECHERCHE
Recherche âme soeur pour partager petit coin d'amour suspendu sur une île déserte.


Annonce 4 : LOTO
Voilà ma nouvelle vue sur la mer !
Merci le loto !

Annonce 5 : Devinette
C'est mon hamac, c'est mon palmier, c est ma plage, c'est mon ile.... Je ne vous dirai pas ou elle se trouve, dans quel continent, au bord de quel océan, comment elle se nomme. Vous ne me trouverez JAMAIS
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Frayeur

Message par Berangere le Lun 25 Aoû - 19:27



Ce n'est pas possible... Je suis en plein cauchemar... Je vais me réveiller. Mon coeur tambourine dans ma poitrine et se resserre davantage. Mon souffle devient saccadé. Je me sens prise de panique. Mon corps entier est pris de tremblements. Des gouttes de sueur perlent sur mon front. Je vacille.
Une vision d'horreur s'offre à moi. Je voudrais fermer les yeux, oublier, mais je ne peux pas. La réalité est là face à moi. Une vérité atroce, affreuse, effroyable.
A mon tour, en position de voyeuse, je me sens complice. Vais-je pouvoir supporter ce qui s'offre ainsi à mes yeux candides ? Je me sens violée, jamais je n'aurais dû assister à cette scène. Jamais je ne pourrai la rayer de mon esprit, de ma mémoire. Quelque part je serai moi aussi coupable ad vitam eternam.
M'a-t-on entendue approcher ? Je n'ose imaginer le pire...
Je dois faire silence, empêcher les cris de sortir de ma bouche, ils ne doivent pas m’entendre ni même deviner ma présence. Je ne dois pas bouger, à peine respirer. Le parquet de la vieille demeure est ancien, grinçant, vermoulu, le moindre mouvement serait fatal et me trahirait à coup sûr. Combien de temps vais-je pouvoir rester immobile ? Et s'ils restaient toute la nuit ? Et si ce qui est en train de se dérouler devant moi durait des heures, jusqu’au matin ? Je serais incapable de rester ainsi telle une statue de sel pendant des heures encore...... Soudain, comme obéissant à un ordre invisible, comme mus par la même énergie, ils s’éparpillent sur le sol en poussant de petits cris qui ressemblent à des rires ... Très doucement, je m’approche du centre de la pièce. Sur le sol, l’assiette que j'avais déposée au matin est intacte. Les petits sachets pourvoyeurs de mort n’ont même pas été ouverts, ni déchirés, ils les ont sentis, en ont fait le tour plusieurs fois et finalement, ayant parfaitement compris mes intentions criminelles par cette ruse grossière, s’en sont allés en riant sous cape... Encore un échec, les rats continuent à régner en maîtres dans mon grenier.
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Ecrire c'est...

Message par Berangere le Dim 31 Aoû - 10:14



Ecrire c'est laisser libre cours à son imagination, sans contrainte.
Écrire c'est une addiction, un besoin irrépressible qui un beau jour vous saisit, et ne vous quitte plus. C est aussi mille questions à la seconde que l'on se pose car par définition on est seul devant sa page ou son clavier. Ai-je choisi les bons mots, les bons termes pour décrire ce que je veux exprimer, le lecteur serait-il passionné par mon récit. Est-ce trop long, est-ce trop court ? Est-ce trop lourd ? Y a-t-il trop de mot, trop d adjectifs, trop de phrases trop longues ou a contrario, aurais- je du développer davantage cet aspect de mon récit ? Faut-il écrire au fil de l'eau sans se retourner ou au contraire ciseler chaque phrase comme un orfèvre ciselé un métal précieux ? Mille questions sans réponse, en tout cas sans LA réponse, on écrit avec sa plume, son style , son cœur, à l'aveugle et on espère .....
Ecrire c'est se sentir libre et vivant.
Ecrire c'est se découvrir.
Ecrire c'est se raconter une belle histoire.
Ecrire c'est rêver et s'évader avec des mots.
Ecrire c'est se lancer dans l'inconnu... comme sauter du haut d'un plongeoir... avec des sensations multiples et complexes voire ambivalentes... entre l'appréhension et l'excitation... entre la peur et l'audace... entre le doute et le sentiment de toute puissance.... car écrire c'est être libre.
Ecrire c'est oser et faire preuve d'audace.
Ecrire c'est jongler avec les mots.
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Archives "images et inspirations "(collecte des textes)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum