Trou noir (image inspiratrice août 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trou noir (image inspiratrice août 2015)

Message par Berangere le Ven 31 Juil - 21:59

Big bang... fin du monde... apocalypse ou renaissance ?

A vous de nous le dire !

Quelques mots... quelques phrases... un petit texte... une histoire, un poème... Laissez votre inspiration vous conter de belles choses ! alien
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou noir (image inspiratrice août 2015)

Message par cocochanel le Sam 1 Aoû - 12:56

La fin du voyage

C'est la fin du voyage
On entre dans le tunnel
Peu importe son âge
Partir vers l'éternel

C'est la fin, le néant
Adieu à tous maintenant
Avoir vécu cent ans
C'est quand même étonnant


Adieu mes chers poètes
Vous pensserez à moi
je n'étais pas si bête
Ma vie s'arrête là


silent


cocochanel

Messages : 342
Points : 746
Date d'inscription : 31/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou noir (image inspiratrice août 2015)

Message par Charlott le Dim 2 Aoû - 13:30

RE: Trou noir: (Image inspiratrice Aoùt 2015):
DE: Charlott: Dim 2 Aoùt 2015: 15h20:

Trou noir comme...:

Trou noir comme mon coeur
Trou noir comme mon corps
Trou noir comme mon esprit
Trou noir comme mon âme
Trou noir comme ma vie
Trou noir comme(" les Hommes:"):
Apocalyptique Néant qu'est le trou noir qui vous attire: Smile Sad Question alien alien pale
avatar
Charlott

Messages : 437
Points : 419
Date d'inscription : 15/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou noir (image inspiratrice août 2015)

Message par Berangere le Dim 2 Aoû - 16:33

Bravo Cocochanel (ravie de retrouver tes poèmes !) et Charlott !
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou noir (image inspiratrice août 2015)

Message par cocochanel le Dim 2 Aoû - 17:56

ravie également



cocochanel

Messages : 342
Points : 746
Date d'inscription : 31/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou noir (image inspiratrice août 2015)

Message par Smoothy le Lun 10 Aoû - 22:05

Trou noir de mon coeur blessé...
Trou noir de ma vie brisée...
Big bang de la vie qui passe et trépasse
avatar
Smoothy

Messages : 339
Points : 321
Date d'inscription : 04/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou noir (image inspiratrice août 2015)

Message par Shadow27 le Lun 31 Aoû - 20:27

Tourbillon de folie, tourbillon de mes peurs
Je tremble, je tombe
Vers un gouffre profond
Trou béant
Idées noires
Black out
avatar
Shadow27

Messages : 170
Points : 152
Date d'inscription : 22/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou noir (image inspiratrice août 2015)

Message par Aurore Aylin romance le Mar 1 Sep - 16:48

Cette nouvelle met en scène, une nouvelle fois, les personnages de ma série de romance fantastique, Les Kergallen. J'ai plaisir à les retrouver entre deux romans !


Trou noir


Morgane remonta la rue au pas de course, riant chaque fois qu'elle devait faire un saut pour éviter une flaque d'eau sur le trottoir. Ses cheveux châtain clair lui collaient au visage et ses vêtements ne valaient guère mieux. Elle était totalement trempée lorsqu'elle atteignit la boutique d'antiquités. Un carillon joyeux retentit quand la jeune femme poussa la porte. Elle donna une chiquenaude à l'horrible statuette de grenouille qui trônait sur une console juste à côté de l'entrée. Sa cousine Thaïs haussa un sourcil moqueur.

— Bonjour, je viens acheter un parapluie, lança Morgane avec bonne humeur. De préférence en provenance de Cherbourg1.

— Tu as l'air d'un rat mouillé, s'amusa Thaïs en l'entraînant dans le petit bureau au fond de la boutique.

— Il y a un micro-climat, dans cette ville, fit Morgane, il fait un temps splendide partout ailleurs !

D'un placard, Thaïs extirpa une serviette de toilette que Morgane noua en turban autour de sa tête.

— Tu as de la chance, annonça Thaïs en brandissant un jean et un t-shirt, Jenny et moi avons pris l'habitude de toujours garder des vêtements de rechange à la Caverne. Ça fait mauvais genre d'accueillir les clients avec des vêtements tachés de café ou de ketchup, et tu connais ma maladresse.

— Tu ne voudrais pas plutôt me prêter le costume de mousquetaire que j'ai aperçu ?

— Et pourquoi pas le tutu du Lac des cygnes estampillé Opéra National de Paris2, tant que tu y es ? rétorqua sa cousine.

— Dommage que je n'aie jamais réussi à faire des pointes, je me serais bien vue en Odette-Odile3, fit Morgane d'un ton rêveur.

Thaïs pencha la tête, cherchant à deviner si sa cousine était sérieuse ou si elle plaisantait. Avec Morgane, on ne pouvait jamais savoir. Elle avait choisi de devenir actrice de théâtre, exploitant un talent inné pour la comédie. Il n'était donc pas impossible qu'incarner l'héroïne du Lac des cygnes la fasse vraiment rêver ! « Une artiste de plus dans la famille déjà bohème des Kergallen », songea la petite rousse tout en aidant la-dite artiste à se défaire de ses habits trempés.

— Alors, les Médiévales de Provins4 ? demanda Thaïs en enveloppant les vêtements dans la serviette.

— C'est extraordinaire ! s'exclama Morgane, le visage illuminé. Il y a les remparts et la cité elle-même bien sûr, mais j'ai surtout adoré les spectacles et toutes les animations. Mon costume était juste parfait. Et cette ambiance...

Les yeux bleu foncé de la jeune femme brillaient.

— Merci de m'héberger pendant mon séjour, reprit-elle.

— C'est normal, ce serait dommage que tu ailles à l'hôtel alors que j'habite à trente kilomètres de Provins !

— J'ai prévu d'y retourner demain, fit Morgane, emboîtant le pas à sa cousine pour regagner la boutique. Maintenant que les Médiévales sont terminées, la ville sera plus calme. Je veux visiter la roseraie et la Tour César, et peut-être les souterrains et la Grange aux dîmes.

— Évite de laisser traîner tes petites mains curieuses sur toutes ces vieilles pierres, conseilla Thaïs.

Morgane avait un pouvoir proche du sien : là où Thaïs pouvait lire le passé des objets, quels qu'ils soient, Morgane, elle, lisait le passé des pierres et des minéraux. Des remparts datant du Moyen-Âge avaient certainement emmagasiné bon nombre d'événements !

— En parlant pierres, tu as des choses intéressantes dans ta boutique ? demanda Morgane, qui avait filé pour examiner le fameux costume de mousquetaire.

Thaïs était sûre que son actrice de cousine se voyait déjà dans une quelconque pièce de cape et d'épée !

— Oui, Jenny en a acheté une assez bizarre. Il paraît que c'est une météorite.

La jeune antiquaire secoua la tête, dépitée. Son amie et associée se montrait parfois impulsive et acquérait des objets qui s'avéraient invendables.

— Une météorite ? Fais-moi voir ça ! s'exclama Morgane, ravie.

Thaïs mena la jeune femme jusqu'à un présentoir sur lequel diverses pierres reposaient. De la taille d'un poing, la météorite était la plus grosse. La plus laide aussi. C'était, aux yeux de Thaïs, une roche sombre et sans charme. Si elle avait trouvé sur sa route une météorite, elle n'y aurait vu qu'un gros caillou.

— Elle chuchote, murmura Morgane, fascinée.

La pierre l'appelait, hypnotique, et la magicienne ne résista pas. Avec délicatesse, elle prit la météorite dans les paumes jointes de ses mains, ferma les yeux, et se laissa entraîner dans les « souvenirs » de la pierre...



Obscurité. Silence. Froid. L'espace déroulait son immensité. La pierre flottait, au milieu de centaines, de milliers d'autres débris provenant, comme elle, de corps célestes lointains. Elle voyageait, hors de toute notion de temps et d'espace. Morgane pouvait apercevoir, au gré du voyage, ce qui devait être des étoiles. Soudain, les roches furent attirées dans une nouvelle direction, irrésistiblement. Morgane dut attendre que la météorite pivote pour comprendre ce qui se passait. Il lui fallut de longues secondes pour réaliser que ce qui attirait, tel un aimant, les débris, n'était autre qu'un trou noir.

Le vortex, gueule béante, avalait peu à peu tout ce qui l'entourait. Le cœur de la jeune femme se mit à battre à tout rompre, tandis que, hypnotisée, elle regardait le monstre se rapprocher.

Une secousse. La météorite fut éjectée loin du champ de force. Une autre pierre, plus massive, l'avait heurtée, la sauvant involontairement d'un destin... funeste ? Morgane se demanda brièvement ce qu'il pouvait y avoir, au fond de ces trous noirs. Mais déjà, la météorite avait repris son voyage dans l'espace. Des années, des siècles, des millénaires, peut-être, s'écoulèrent. Une énorme masse apparut. Une planète. Morgane comprit que la pierre arrivait au terme de son périple. Là, loin, très loin, elle distinguait une boule de feu. Le soleil. Admirative, la jeune femme contempla la planète bleue qui se rapprochait. Elle identifia sans peine la côte ouest de la France, et la Bretagne si chère à son cœur.

Tout s'accéléra soudain : la météorite pénétra dans l'atmosphère, s'enflamma et fila en direction du sol, sur lequel elle s'écrasa.

Morgane papillonna des cils, ouvrit enfin les yeux. Machinalement, elle essuya l'eau qui dégoulinait sur son visage.

— Tu m'as fait peur ! s'exclama Thaïs avec un indéniable soulagement.

— Tu m'as... arrosée ? demanda Morgane en se redressant, la météorite serrée contre son cœur.

— Tu es restée en transe pendant trois heures ! Trois heures ! insista sa cousine. J'ai fermé la boutique, je n'arrivais pas à t'en sortir, alors j'ai employé les grands moyens.

— C'est que j'avais un long, très long voyage à accomplir, fit en souriant Morgane, contemplant la météorite.

La roche avait perdu une grande partie de sa masse initiale lors de sa combustion : Morgane avait pu voir combien elle était imposante à l'origine. Il ne restait que cette petite parcelle après cet incroyable périple. La jeune femme pouvait se vanter d'avoir découvert l'espace de l'intérieur. Les chercheurs de la NASA seraient verts de jalousie s'ils le savaient ! Leurs satellites, leurs fusées, leurs robots explorateurs pouvaient aller se rhabiller !

— As-tu croisé des extraterrestres ? demanda Thaïs, remise de sa frayeur.

Morgane se mit à rire. Dans sa main, la roche était silencieuse à présent qu'elle avait livré son histoire. Quelqu'un l'avait-il vue traverser le ciel, et fait un vœu, comme le veut la tradition pour qui voit passer une étoile filante ?

— Tu sais quoi ? Je te la prends, décréta Morgane en agitant la météorite. Et je te prends aussi ces cristaux de quartz, ajouta-t-elle en désignant les autres pierres du présentoir. Ils seront parfaits, accrochés au rétroviseur de ma voiture.

— D'habitude, les gens accrochent un désodorisant en forme de sapin, fit remarquer Thaïs en commençant à rassembler les cristaux multicolores.

— Le quartz est un porte-bonheur. Qui sait, ceux-là m'aideront peut-être à croiser la route du prince charmant ? Tu as bien trouvé le tien grâce à un tableau !

Thaïs sourit. Comme si le fait de parler de lui suffisait à le faire apparaître, Kieran entra dans la boutique. Tout ce qu'elle pouvait souhaiter à Morgane, c'était en effet de rencontrer un homme aussi extraordinaire que celui qu'elle épouserait dans quelques semaines...


1Les parapluie de Cherbourg : film musical de Jacques Demy, datant de 1964.


2Les costumes de l'Opéra National de Paris sont régulièrement réformés et vendus.


3Dans le ballet Le lac des Cygnes, de Tchaïkovski, Odette est le cygne blanc et Odile, son sosie, le cygne noir.


4Chaque année au mois de juin, la ville de Provins, en Seine-et-Marne, organise durant un week-end les Médiévales.
avatar
Aurore Aylin romance

Messages : 267
Points : 259
Date d'inscription : 16/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://auroreaylin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou noir (image inspiratrice août 2015)

Message par Jazz le Mer 2 Sep - 16:27

C'est bien ces petites histoires au fil des défis !
avatar
Jazz

Messages : 280
Points : 262
Date d'inscription : 14/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou noir (image inspiratrice août 2015)

Message par Aurore Aylin romance le Mer 2 Sep - 16:34

C'est un petit défi que je me lance : écrire sur des sujets "imposés" et intégrer chaque mois le sujet dans mon univers Wink

Pour les curieux, voici deux petites vidéos de Provins, superbe ville médiévale.


avatar
Aurore Aylin romance

Messages : 267
Points : 259
Date d'inscription : 16/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://auroreaylin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trou noir (image inspiratrice août 2015)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum