Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par EthelXIX le Dim 22 Fév - 13:02

moqué ^^ je vais tenter alors faut déjà que je le finisse mais je suis pas sure de le faire en temps et en heure.
avatar
EthelXIX

Messages : 1020
Points : 1004
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 21
Localisation : Magnoria, Royaume de Fiore

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par EthelXIX le Dim 22 Fév - 21:39

J'ai profité de l'inspiration de cette image pour introduire mon histoire dans un gros projet que j'avais conçu il y a quelques années mais tellement grand et complexe que je me suis dispersée. Beaucoup de Dieux, de mythe, de guerre, une planète dont j'ai dessiné les plan aux millimètres près, une chronologie. Donc je suis contente de poser un petit muret de ce grand édifice. En espérant qu'il vous plaira.
Je vais pas m'étendre mais Caelum est la référence temporelle (c'est pas tout à fait Jésus Christ ce n'est pas une personne mais une ère, un début d'une dynastie nouvelle par rapport aux progrès technologiques et etc.)
Les Chroniques Obscures
L’ère des cristaux

La guerrière d’Aqua

-3041 avant Caelum

Dans la cité de Bohamil, le roi Adrah, aimé de tous, avait était comblé par la naissance de son premier enfant. Une beauté qu’il nomma Wladislawa. Il savait qu’elle serait une grande reine gouvernant avec bravoure et sagesse.
Trois ans suivirent cet heureux évènement à l’annonce de la venue au monde d’un nouveau descendant. Le roi Adrah, fou de joie, remercia les Dieux par des offrandes et les pria d’un fils. Mais il n’en fut rien. La reine souffrit durant toute sa grossesse et, lorsque vint l’accouchement, elle mourut tout en donnant la vie.
Une princesse était née. Elle possédait les traits de sa mère, ses cheveux couleurs d’or, son nez droit et fin, sa bouche tel un bouton de rose, ses pommettes hautes. En revanche ses yeux étaient étranges. L’un bleu tel ceux de sa mère et l’autre blanc comme la neige qui recouvrait la cité.
Le roi ne put supporter la mort de sa femme. Il s’enferma, s’enivra, refusant tout contact. Les prêtres tenaient à faire reconnaître l’enfant auprès des Dieux. Le Grand Prêtre reçut leurs paroles. Il demanda une audience avec son souverain.
Le vieil homme s’empota alors dans de nombreuses hypothèses et réflexions. Il avait étudié les textes sacrés et en avait retourné ceci. La mort de la reine avait, dit-il, été voulu par les Divins pour annoncer une grave nouvelle. Une guerre menaçait Bohamil dans un futur proche de la maturité de la princesse née. L’Œil blanc, racontait-il, était un don. Elle devait devenir une servante des Dieux. Cela était leur cadeau pour aider à la sauvegarde de la cité.
Le roi Adrah, fervent croyant, n’eut rien à redire aux paroles du prêtre. Il le congédia après donné l’heure du baptême qui devait se faire sans tarder.
La cérémonie fut fastueuse, de nombreuses offrandes, des sacrifices d’animaux en l’honneur de celle qui allait les protéger et de ceux qui lui avaient donné ce pouvoir. Le monde entendait son nom scandé par toute la cour. Elle se prénommait Ragnahild.

Non loin de là, un jeune garçon d’écurie s’occupait des chevaux de la garde royale. Lui, le ventre creux, s’imaginait le festin qu’aller augurer cet évènement. Son ventre gronda. Il n’avait le droit qu’a une simple bouillie malgré son dur labeur. Il pensa son cheval avec plus de ferveur. Celui-ci se mit à hennir en sentant la frustration de son petit écuyer.
Un jour il deviendrait chevalier pour défendre ce royaume. Son statut d’orphelin ne serait plus un obstacle lorsqu’il aura prouvé sa valeur au maître d’arme. Il montrera au monde entier que le lien du sang ne doit pas être une barrière sociale.
En cachette, il étudie les mouvements des chevaliers et les reproduit seul au milieu des chevaux qui sont les seuls spectateurs de ses efforts. Le maître d’arme répète toujours : « La volonté est mère de la force. Sans cela, il ne vous sert à rien de brandir votre arme. Elle est le prolongement de l’homme et de son âme. »
Ce que fit Svetomir, il étendait son esprit jusqu’à l’extrémité de son épée d’entrainement en bois, lui faisant ainsi don s’une partie de son âme.


-3031 avant Caelum, 10 ans plus tard…

La journée était chaude. Les hommes trempés par l’effort, s’entrainaient à l’épée. Le son de l’acier ce mêlait au cri d’encouragements. Le maître d’arme avait décidé d’un petit tournoi amical pour motiver ses recrues. Ils en étaient à la finale : Dusan face à Svetomir.
Le jeune Svet avait été remarqué quelques années auparavant lors de ses entrainements secrets. Il avait finit par intégrer le corps des cadets de Bohamil. Maintenant âgé de presque 18 ans, ces combats le mèneraient au grade supérieur, soldat de Bohamil.
Le sourire aux lèvres, il faisait glisser son épée à travers l’air pour atteindre sa cible. Il ne manquait aucunes passes qui pleuvaient sur son ami. Une fois ce dernier à terre, Svetomir cala son épée au creux de son épaule et aida Dusan à se relever.
Tous eurent quartier libre et se rendirent là où bon leur semblaient. Les uns à la taverne pour retrouver leurs conquêtes. D’autres dans leurs chambres.
-Svet, on fait un tour à la plage.
-Pourquoi pas…

Ils se rendirent dans la crique qu’ils avaient découvert. Personne n’y descendait jamais. Svet plongea la tête la première dans l’eau turquoise et rafraîchissante. La saison du Dieu Flamma allait prendre fin pour laisser place à celle d’Aqua. Mais celle-ci semblait prendre du retard.
Au loin, il vit Dusan lui faire de grands signes. Svet nagea le plus rapidement possible. Une fois à terre, il haussa les épaules et récupéra un linge dans l’intention de s’essuyer.
-Qu’Est-ce qui t’arrive ? L’Astre de feu t’ cramé la cervelle ?
-Tais toi et planques toi. Regardes.
-Que je regarde quoi ?
-Tu vas la fermer oui !
Ils se cachèrent derrière un rocher. Levant les yeux au ciel, Svet finit par jeter un regard. Depuis la falaise, il aperçu une jeune fille qui s’apprêtait à plonger. D’un coup il se leva et la héla. La jeune fille ne dut pas l’entendre et se jeta dans l’eau. Svet plongea pour la repêcher. Il la trouva au fond, inconsciente et la remonta à la surface.
Elle était dans ses bras, sa chevelure d’or cachant son visage. Elle n’était pas bien grande mais paraissait avoir une quinzaines d’années. Svet lui insuffla de l’air dans ses poumons gorgés d’eau salée qu’elle recracha.
La fille lui lança un regard d’acier. Svet fut troublé. Il se rendit compte de qui il venait de sauver la vie. Son œil blanc était fascinant et l’analysait pendant que le bleu le scrutait.
-Merci, marmonna-t-elle, mais je m’en serais très bien sortie seule.
-Pardonnez moi Princesse.
Elle fut interloqué. Evidemment, tout le monde savait qui elle était.
-Je n’ais jamais été une princesse, cracha-t-elle avant de s’enfuir.
Svet le regardait courir et escalader le flanc rocheux. Quel étrange créature. Lui qui n’avait été qu’un simple écuyer avant de devenir soldat venait de rencontrer l’un des cristal du royaume.
-Hé Svet ! Remets toi ! C’est une gamine. Y-a un tas de fille bien plus mature qui t’attendent et ne désirent que toi.
-Laisse tomber… Tu n’as pas vu ses yeux ?
-Non. Pourquoi, elle t’a ensorcelé ?
-C’était la princesse Ragnahild.


-3022 avant Caelum 9 ans plus tard…

La guerre faisait rage. Le roi Adrah était mort lors d’un combat. Lui succéda sa fille Wladislawa qui s’adapta rapidement aux pouvoirs qui étaient conférés. Mais la cité restait en attente de la prophétie.

Le grand jour était arrivé. Svet avait été promu chevalier avec Dusan pour son incroyable talent. Ils furent affectés à la garde rapprochée de la Prêtresse. Ils ne l’avaient jamais rencontré enfin officiellement et étaient quasiment sur qu’elle ne se souviendrait pas d’eux.
Voilà une demi-journée qu’elle était enfermée dans le temple d’Aqua. Nul ne connaissait le rite excepté le Grand Prêtre qui le lui avait enseigné. Une fois sortie, elle aurait reçue le don des Dieux. Encore personne n’avait jamais assisté à un évènement de cet ampleur. Sa sœur n’était pas venue, pensant que seule la force permet de gagner la guerre et non pas quelques tours de passes-passes.

Les portent s’ouvrirent illuminées par le soleil couchant. Svet et les autre chevaliers se retournèrent. Il lui sembla qu’une divinité lui apparut. Ses cheveux reflétaient le soleil. Elle portait une robe de cérémonie blanche brodé d’or reproduisant les emblèmes du culte d’Aqua.
Elle paraissait épuisée mais descendit les marches avec grâce et dignité. Lorsque la jeune femme passa devant Svet, elle détourna le regard. La Prêtresse l’avait reconnu… elle fut escortée à ses appartements où elle put se reposer. La garde fut relevée et Svet retourna à la caserne pour une nuit sans sommeil.

Le lendemain matin, une prestation eut lieu sur la place. Ragnahild devait faire preuve de ses dons. Elle portait une longue traine blanche, sa tête surmontée d’une tiare d’émeraude. Svet n’était pas de garde et regardait la scène de loin. Pourtant elle le vit et sourit avant de commencer.
La foule se tut. La reine Wladislawa assistait tout de même au spectacle depuis son balcon. Ragnahild tapa dans ses mains qu’elle leva vers les cieux. Ce dernier forma un cumulus dont on entendait les éclairs. D’un même mouvement, elle s’agenouilla en posant les mains à terre, paumes tournées vers le ciel.
La terre se mit à trembler. Le peuple, paniqué, s’éloigna. Wladislawa examinait la scène avec dédain et s’apprêtait à partir lorsqu’un grondement sourd et métallique leurs parvinrent. Le cri d’une bête retentit dans les têtes de tout les présents. Svet se leva près à accourir vers la Prêtresse.
Un cristal lévita autour de son coup, maintenu par une chaîne. Sa lumière verte opalescente illumina son visage qui était dans un effort de concentration. Une étoile de la même couleur apparue au milieu des nuages avant de se laisser tomber, droit sur Ragnahild.
Svet se précipita au devant de la scène mais fut bousculé vers l’arrière par la foule qui s’échappait, apeurée. Une bourrasque de vent en fit tomber plus d’un mais Svet, campé en position de combat tint bon. Il écarta sa main pour voir…
Une immense créature aux écailles d’albâtre fouettait l’air de sa queue, ses ailes déployées. Le dragon abaissa la tête vers sa nouvelle maîtresse qui l’a prit entre ses mains et lui prodigua une petite caresse sur le museau.
-Peuple de Bohamil, la Déesse Aqua est venue à moi. Notre protectrice m’a envoyé son fils dragon Glacia. Nous jurons de vous protéger au péril de nos vies.
Sur ses paroles, le dragon prit son envol. Une pierre de la même couleur illuminait son front. La jeune prêtresse trembla. Le peuple se mit à murmurer… Un brouhaha général s’installa. Svet couru vers Ragnahild et la soutint dans sa chute. Plus personne ne lui prêtait attention. Tout le monde n’en avait plus que pour le dragon.
La garde royale fit place nette pendant que les chevaliers protecteurs de la Prêtresse, la raccompagnaient à ses appartements. Svet pouvait enfin être en contact avec elle tout en étant discret.
La jeune femme avait enroulée ses bras autour de son cou, la tête posée sur son épaule. Elle ne le quittait pas du regard et souriait lorsque celui-ci détournait le sien.
-Vous me sauvez encore ? Me suivez-vous ?
-Non… Je…
-Vous êtes celui qui m’a sauvé n’est-ce pas ? Sur la plage ? Inutile, je vous ais reconnu. Vous n’avez pas changé.
-Vous si.
-Pardon !
-Je veux dire que contrairement à la dernière fois, vous ne rechignez pas à ce que je vous aide…
-J’étais jeune. Je venais d’apprendre tout ça… Je voulais… Là n’est pas la question. Vous me traquez, j’en suis sure. Vous n’étiez qu’un simple soldat et maintenant vous êtes un chevalier. Qui plus est de ma garde personnelle. Pourquoi ?
-Parce que je suis le meilleur ?
Il lui lança un sourire malicieux auquel elle répondit en lui tirant la langue. Ils se mirent à pouffer en silence. Son cristal avait changé de couleur.

Une fois près de sa chambre, elle congédia les autres chevaliers qui prirent leurs postes. Seul Svet fut autorisé à la porter jusqu’à sa chambre. Son cœur battait la chamade.
-Vous pouvez me déposer. Merci.
Ce qu’il fit. Elle le scrutait de son œil blanc pendant que son bleu l’analysait toujours. Elle ouvrit la bouche mais se ravisa.
-Après tout ceci, vous devez avoir soif…
Sans attendre, il lui attrapa la main et l’attira à lui. Svet la tenait fermement aux creux de ses bras. Ils attendaient ce moment depuis le premier jour où ils s’étaient vus sur cette plage. Ragnahild releva la tête et effleura ses lèvres. Celui qui allait devenir son amant alla plus loin. Leurs lèvres étaient en feu.
-Il n’est pas interdit à une Prêtresse d’aimer ?
-Non, je suis une Prêtresse pas une none. En revanche, je suis de sang royal…
-Qu’importe…
-Je t’ai retrouvé, c’est tout ce qui compte.

Le lendemain fut la remise des armes. Svet nomma la sienne Asgeir. L’heure du combat approchait pour sa bien aimée et il en redoutait les conséquences.

Quelques semaines plus tard…

Les lignes ennemies avaient progressé assez vite pour surprendre la reine. Ses espions ne lui rapportaient que de mauvaises nouvelles. Les villages de paysans avaient été mis à sac. Ils se trouvaient à seulement quelques petits kilomètres de la cité. L’armée pouvait être vue depuis la tour.
Wladislawa convoqua les chefs de guerre ainsi que sa sœur et son second. Elle méprisait leur bonheur ayant eu vent de leur liaison dont la jalousie la rongeait.
-Ragnahild, tu seras en deuxième ligne avec ta garde et ton… dragon.
Svet s’interposa.
-Ce serait trop dangereux. Elle serait à porté de tir…
-Et vous êtes là pour la protéger. Sachez rester à votre place chevalier.
Ragnahild entrelaça ses doigts avec eux de Svet et lui lança un regard en coin avant de se mordiller les lèvres. Elle leva les yeux vers sa sœur et répliqua froidement :
-Quand partons-nous ?
-Ragnahild !
-Tenez-vous chevalier. Il est indécent de déployer ainsi vos… sentiments. Vous partez dès que vous serez près. Je vous donne trois heures maximum.

Les deux amants s’étaient retrouvés dans la crique qui n’était qu’à quelques minutes à peine du fort. Les lucioles des sables dansaient, illuminant la grotte de leurs lumières verte que reflétaient les parois de la grotte. La nuit était sans l’Astre opale.
Ils étaient dans les bras l’un de l’autre, partageant ce dernier moment de paix et d’union. Ragnahild ne cessait de pleurer Svet resserra son étreinte.
-Mon amour… je n’ai pas su te protéger.
-Elle nous déteste autant que ses ennemis, cracha-t-elle, je ne peux pas lui en vouloir. Svet je t’aime. Je ne veux pas te perdre. Tu dois vivre.
-Ne dis pas ça. Mon épée et mon âme…
-Mon destin est scellé. Depuis le début j’étais destinée à mourir pour sauver mon peuple et ceux que j’aime…
-Tais-toi, tu dis n’importe quoi ! Tu vivras.
Elle secoua la tête, lui déposa un baisé et partit en courant, formant des sillions au milieu des lucioles. La noirceur atteignit le cœur de Svet. Les genoux dans le sable, il se mit à hurler sa haine, sa peine, sa rage qui résonnèrent.
Ragnahild l’avait entendu et revint. Elle se jeta sur lui et le serra de toutes ses forces. Ils se firent alors la promesse que jamais rien ne les sépareraient, qu’ils feraient tout pour se retrouver.


Les flammes jaillissaient de tas de corps sans vie qui allaient être réduit en cendres sous peu. L’avant poste avait été affaiblit. Le peu de renfort réduit à néant. Dusan faisait partit de ceux qui avaient succombé.
La rage s’était à nouveau emparée de Svetomir qui, n’étant plus que l’ombre de lui-même, laissait son âme glisser dans Asgeir, son épée. Il n’avait de cesse de se battre tant qu’elle ne se trouverait pas en sûreté. Glacia formait des cercles dans le ciel noir, tel un coup de pinceau blanc, il fendait l’air et teintait le paysage de sa peinture rouge incandescente.
Le malheur survint. Le dragon était directement relié à la Prêtresse. Si une attaque en blessait un, l’autre était touché à son tour. L’ennemi avait armé une baliste qui décocha un immense carreau de la taille d’une lance qui transperça le cœur de la bête. Celle-ci tomba sur leur bataillon dans un dernier souffle qui retenti jusqu’à Svet. Il comprit.
Svetomir prit son grand étalon noir et se lança à la recherche de Ragnahild. Il la trouva, une tâche rouge qui prenait de l’ampleur la vidait de son sang. Le chevalier la transporta et l’emporta loin de l’horreur de ce carnage.
-Ne meurs pas. Je t’en prie… Tiens…
-Trop tard…
Elle lui sourit, versant des larmes, la lueur de son cristal faiblissait. Il sût qu’il ne pourrait la sauver. Son âme se fendit. Ils cavalèrent jusqu’à la grotte, loin du bruit assourdissant du combat.
Svet la prit dans ses bras et la berça, sentant son souffle s’amenuiser. Lui qui ne croyait en rien, murmurait des prières à l’intention d’Aqua pour qu’elle l’épargne.
-Svet, s’il te plaît… Ecoutes moi. Regardes moi une dernière fois.
Ses yeux étaient baignés de larmes. Ragnahild retira son cristal et le lui posa au creux de la main. La mélodie des vagues se fracassant contre les rochers sembla les apaiser un instant. Elle lui rappela leur promesse.
-Promets moi de vivre et que nous nous retrouverons.
-Je te le promet mon amour.
Sur un dernier sourire elle lui dit son amour avant de disparaître dans le vent qui l’emmena loin de lui.
-Je t’aime, mon amour. Je te promet.


La guerre fut perdue. La cité fut prise. La reine Wladislawa exécutée sur la place publique. Vinrent ses conseillers par la suite. Tous décapités ainsi que la garde royale.
Quand vint le tour de Svetomir, désigné comme étant le protecteur d’une chose abjecte et contre nature qu’était la Prêtresse, une vulgaire sorcière à leurs yeux, il scruta le ciel et vit une étoile verte brillant autant que l’Astre opale.
-Je te retrouverais.
avatar
EthelXIX

Messages : 1020
Points : 1004
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 21
Localisation : Magnoria, Royaume de Fiore

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par Ysaline Fearfaol le Dim 22 Fév - 21:43

Et bien je pense que tu devrais reprendre et développer ton projet Smile
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par EthelXIX le Dim 22 Fév - 21:44

Tu as déjà finis ? J'ai tapé toute la journée ^^'
avatar
EthelXIX

Messages : 1020
Points : 1004
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 21
Localisation : Magnoria, Royaume de Fiore

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par Ysaline Fearfaol le Dim 22 Fév - 21:46

je lis très très vite Wink. Un livre de 700 pages me fait une demi-journée sans lire en diagonale.
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par EthelXIX le Dim 22 Fév - 21:48

Ah oui effectivement ^^' je suis une vraie tortue alors et pourtant on me dit que je lis beaucoup trop et trop vite alors toi on te regarderais avec des billes à la place des yeux chez moi.
avatar
EthelXIX

Messages : 1020
Points : 1004
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 21
Localisation : Magnoria, Royaume de Fiore

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par Ysaline Fearfaol le Dim 22 Fév - 21:50

lol !! Bon, par contre, ce n'est pas vraiment économique ^^
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par EthelXIX le Dim 22 Fév - 21:50

de ?
avatar
EthelXIX

Messages : 1020
Points : 1004
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 21
Localisation : Magnoria, Royaume de Fiore

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par Ysaline Fearfaol le Dim 22 Fév - 21:56

lire aussi vite
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par EthelXIX le Lun 23 Fév - 8:22

oui très effectivement ^^ après t'as les bibliothèques c'est un peu plus économique si tu lis autant (même si il n'y a pas tout ce qu'on veut là-bas, généralement si ils n'ont pas ce que je cherche soit il font appel à la biblio départementale soit ils l’achètent ^^)
avatar
EthelXIX

Messages : 1020
Points : 1004
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 21
Localisation : Magnoria, Royaume de Fiore

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par Ysaline Fearfaol le Lun 23 Fév - 16:16

j'habite au milieu des champs, pas de bibliothèque !!
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par Aurore Aylin romance le Lun 23 Fév - 18:28

Ysaline Fearfaol a écrit:Et bien je pense que tu devrais reprendre et développer ton projet Smile

je suis d'accord, il y a quelque chose dans ce texte, qui tient en haleine
avatar
Aurore Aylin romance

Messages : 267
Points : 259
Date d'inscription : 16/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://auroreaylin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par EthelXIX le Lun 23 Fév - 22:17

Ah oui très effectivement. Pas de bibliothèque dans les champs. Même pas dans un petit village à côté ?

Rapport à mon projet, vu que j'ai tendance à partir dans tout les sens je ne sais où donner des pieds de la tête. Là aujourd'hui, j'ai tout réunis mes notes chronologiquement et je me suis rendue compte qu'il me faudrait beaucoup de travail. J'ai même retrouver l'alphabet et un petit début de dico que j'avais fait ^^.
Voyez ça part déjà dans tout les sens mais vu que là-haut ça travail tout le temps je passe du coq à l'âne.
avatar
EthelXIX

Messages : 1020
Points : 1004
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 21
Localisation : Magnoria, Royaume de Fiore

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par Aurore Aylin romance le Lun 23 Fév - 22:34

Je vois que tu as 19 ans, avec la maturité tu apprendras à canaliser tout ça... ou pas! C'est pour cette raison que je ne mène pas plusieurs projets en même temps, j'ai plein d'idées mais j'ai peur de tout commencer et rien finir, donc pour le moment je me consacre à ma série Les Kergallen.
avatar
Aurore Aylin romance

Messages : 267
Points : 259
Date d'inscription : 16/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://auroreaylin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par Ysaline Fearfaol le Mar 24 Fév - 6:04

Lol je suis censée être une sage et mature pré-cinquetenaire, mais je fais un tas de trucs à la fois : en ce moment, je suis sur le tome 4 des de Chânais, sur un projet commun avec une amie et sur le synopsis du tome 2 de désirs inconnus...
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par EthelXIX le Mar 24 Fév - 13:55

Oui je suis une petite jeune ^^ Le truc c'est que si je fais pas sortir mes idée de mon crâne, il peu exploser (quasi littéralement) donc je ne vais pas forcément jusqu'au bout de tout mes projets. Des fois je fais des patchwork d'idée. Ma chambre est un vrai dawa de brouillons de tout genre. Une poule y perdrait ses petits mais moi je sais où c'est rangé ^^
avatar
EthelXIX

Messages : 1020
Points : 1004
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 21
Localisation : Magnoria, Royaume de Fiore

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echappée belle : nouvelle image inspiratrice (février 2015)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum