Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Aurore Aylin romance le Ven 26 Déc - 15:31

Je vous propose ici une petite nouvelle que je viens d'écrire, qui met en scène les personnages de mon roman. Pour vous situer vite fait les choses, les Kergallen sont une famille de magiciennes, avec à leur tête les doyennes, deux sœurs, Sophie et Athénaïs. Joanna, l'une des jeunes femmes de la famille, qui sera au coeur du tome 2,maîtrise la magie des éléments et la met au service des festivités du réveillon.

Réveillon de Noël chez les Kergallen


Le manoir bruissait des bruits des conversations, des rires, des chants, des chamailleries, des cavalcades... Athénaïs avait une vue imprenable sur le grand hall depuis le sommet des escaliers, où elle s'était arrêtée un instant. Année après année, le clan se réunissait sous son toit pour fêter les événements importants, anniversaires, naissances, fêtes de fin d'année. C'était un bonheur de voir se mêler les générations, un bonheur fatigant, tout de même !

La dame de fer ne se retourna pas en sentant une présence derrière elle. Elle aurait reconnu Sophie les yeux fermés. Elles étaient plus liées que la plupart des sœurs, soudées par leur enfance, leur magie, les épreuves de la vie.

— L'année prochaine, nous serons encore un peu plus nombreux, sourit Sophie en observant leur nombreuse et bruyante descendance.

— Tu as une vision ?

— Pas besoin d'être devin pour ça ! s'exclama en riant Sophie avant de descendre les marches pour gagner la salle à manger.

Les filles avaient pris en main la décoration des lieux, réquisitionnant les hommes pour se charger des travaux physiques. Elles auraient pu se passer d'eux, grâce à leur magie, mais n'avaient pas résisté au plaisir d'admirer le spectacle « des mâles virils en action », selon l'expression d'Azilis. C'est ainsi qu'elles étaient restées à se prélasser dans les fauteuils pendant que ces messieurs accrochaient des guirlandes en hauteur, faisant mine de grommeler face à cet esclavage.

Le sapin se dressait dans un coin du salon, soigneusement sélectionné par Kieran, décoré selon la thématique de l'année choisie par Joanna : rouge et argent. Les boules, les guirlandes, jusqu'à la nappe et la décoration de table, tout était décliné selon ce duo de couleurs.

— C'est magnifique, complimenta Sophie en prenant place à table, imitée par toute la parentèle.



Il était plus de 23h, le repas s'était déroulé selon le rituel bien établi qui consistait à s'envoyer par magie la salière, le pain et tout ce dont on pouvait avoir besoin. Les enfants s'étaient glissés sous la table et s'étaient amusés à nouer les lacets de chaussures ensemble tandis que les adultes faisaient mine d'ignorer ce qu'ils manigançaient, avant de s'extirper pour venir piocher dans le petit buffet qui avait été mis à leur disposition puis de courir se poster devant les dessins animés de Noël, dans le salon.

La voix flûtée de Cyrielle retentit dans le hall du manoir. Les adultes reposèrent qui sa tasse de café, qui son thé, en grimaçant. Gaëlle se prit la tête dans les mains comme la voix de sa fille se faisait de plus en plus distincte.

— Je n'en peux plus, de cette chanson ! gémit la jeune femme.

— Donnez-moi une corde pour mettre fin à cette torture, renchérit en grognant son mari.

— Elle est jolie, cette chanson, fit Thaïs en tendant l'oreille.

— Ça fait plus d'un an qu'on la subit ! s'exclama Gaëlle. Un an d'enfer !

Cyrielle jaillit dans la salle à manger.

— «Libérée, délivrée" ( note : si vous voulez écouter la chanson, cliquez sur le lien, lol)

La chanson fut un instant couverte par le brouhaha des prétextes formulés par les adultes et les raclements des chaises vivement repoussées.

— Tante Athénaïs, par pitié, fais-la taire ! supplia Gaëlle en se tournant vers la doyenne des Kergallen.

— Oui, d'abord, pourquoi tu ne la fais pas taire ? renchérit Corentin. Tu n'as pas hésité l'été dernier quand je chantais Bella !

— J'aime entendre Cyrielle chanter, intervint Sophie en prenant la petite sur ses genoux.

— Grand-mère, ne l'encourage pas, grommela Gaëlle.

— Tu sais, Cyrielle, nous l'avons à la maison en ce moment même, la reine des neiges, reprit Sophie en souriant à son arrière-petite-fille.

— Elsa est là ? s'exclama l'enfant, ravie, regardant autour d'elle, à la recherche de son idole.



— « Me voilà, oui je suis là ! », singea Corentin d'une voix de fausset qui fit se boucher les oreilles aux courageux demeurés dans la pièce.

— Elsa n'a pas le centième du talent de notre Reine des neiges personnelle, répondit Sophie.

Kieran, qui s'était carré dans sa chaise, la main de Thaïs dans la sienne, se redressa.

— Joanna ! cria-t-il d'une voix de stentor. On a besoin de toi par ici !

Sans attendre, Cyrielle sauta des genoux de Sophie pour courir à la recherche de la jeune femme.

— Nous voilà tranquilles pour un moment, sourit la vieille dame.

— Sophie, tu es un génie, fit Thaïs en riant.

— Tu vois, Corentin, parfois, on n'a pas besoin de recourir à la magie, reprit Sophie en se tournant vers son petit-neveu.

— Quand il s'agit de faire taire Corentin, la magie est indispensable, fit Athénaïs.

Le garçon voulut protester mais le regard de sa grand-mère l'en dissuada.



Joanna acheva de s'emmitoufler chaudement sous le regard moqueur de Dragan. Lui-même se contentait d'un pull, noir, comme la majorité de sa garde-robe. Le noir lui allait bien, songea la jeune femme, renforçant sa séduction sombre, et le pull lui permettait d'admirer à loisir sa carrure d'athlète.

— Il ne fait pas si froid que ça, fit remarquer Dragan comme la jeune femme se penchait pour ajuster le bonnet sur la tête de Cyrielle.

— Quand j'en aurai terminé, il fera aussi froid qu'au Pôle Nord, rétorqua Joanna.

Prenant l'enfant par la main, Joanna sortit du manoir et gagna la terrasse. De là, elle avait une vue imprenable sur le parc qui entourait la vaste demeure.

— Prête ? demanda-t-elle à Cyrielle, que Dragan venait de percher sur la balustrade.

— Prête ! clama la fillette, les yeux brillant d'anticipation.

Joanna leva les mains, comme un chef d'orchestre, et entreprit d'appeler sa magie des éléments.



— Il neige !

Le cri de ravissement de Thaïs attira l'attention de tous. En effet, par les fenêtres, ils pouvaient apercevoir de gros flocons cotonneux qui recouvraient lentement le paysage, l'enfouissant sous un manteau blanc qui scintillait doucement.

Ce fut une bousculade pour s'emparer des manteaux, écharpes, bottes, gants. Bientôt, tout le clan se rua dehors, admirant le spectacle... et celle qui le dirigeait.

— La représentation peut commencer, sourit Joanna en voyant toute la famille réunie.

Elle fit un clin d'oeil à sa sœur, Émilie, pour qui elle organisait des spectacles « sons et lumières » lorsqu'elles étaient enfants, avant de reporter son attention sur le neige. Les flocons se rassemblèrent sous son impulsion, formant une ronde avant d'enchaîner sur des spirales, comme de longs rubans immaculés. Des figures prirent vie sous les yeux émerveillés des Kergallen, un sapin d'abord, puis un renne, une étoile, un traîneau... Joanna les rassembla ensuite afin qu'ils forment des lettres et une horloge. À l'instant précis où les Kergallen purent déchiffrer l'inscription « Joyeux Noël », l'horloge indiqua minuit. Des cris retentirent comme tous comprenaient qu'il était minuit et que Joanna avait parfaitement calculé son timing.


— Joyeux Noël ! clamèrent les membres du clan en s'embrassant et s'étreignant.

Enlacés, ils levèrent la tête. D'un petit geste, Joanna fit exploser les lettres et l'horloge en des centaines de flocons qui retombèrent sur les spectateurs, qui se secouèrent en riant.

— Regardez ! s'exclama Corentin en pointant du doigt la vaste pelouse recouverte d'un épais tapis blanc.

Des lignes apparaissaient, formant un motif de plus en plus complexe, jusqu'à se rejoindre pour représenter une étoile délicatement ouvragée. Des applaudissements crépitèrent, saluant le talent de Joanna, qui s'inclina devant son public, tout sourires.

— Et maintenant, concours de bonhomme de neige ! cria-t-elle.

Tous se précipitèrent, amassant la neige, riant, chahutant, se lançant des poignées de neige. Dragan aida Cyrielle à descendre de son perchoir pour permettre à la fillette de rejoindre ses parents.

— Tu es encore meilleure qu'Elsa ! fit l'enfant en enlaçant sa cousine, levant vers elle un visage admiratif.

— Évidemment, Elsa n'est pas une Kergallen, répondit Joanna.

— Tricheuse ! cria soudain Thaïs, avisant un superbe et gigantesque bonhomme de neige qui venait de jaillir du sol.

— On a du talent, ou on n'en a pas ! répondit Joanna en envoyant un baiser à sa cousine.

En riant, la jeune femme vint se réfugier dans les bras de Dragan, qui observait le clan s'affairer en tout sens. En dépit des températures glaciales, il ne tremblait pas.

— Ils sont bruyants, fit-il remarquer en resserrant son étreinte, donnant à Joanna l'impression de se trouver dans un cocon.

— Attends l'ouverture des cadeaux, c'est quelque chose.

Un éclat de rire secoua Joanna.

— Quoi ? s'enquit Dragan.

— Gaëlle va me tuer en découvrant ce que j'ai pris pour Cyrielle.

Dragan haussa un sourcil interrogateur.

— La robe de la Reine des neiges ! avoua la jeune femme dans un fou-rire.

— On peut partir maintenant, suggéra son compagnon.

— Bien essayé, monsieur l'asocial. Mais on reste jusqu'au bout.

— Bon, soupira Dragan. Je survivrai.

— Rentrons au chaud, proposa Joanna.

Ils franchirent un instant plus tard le seuil du manoir en chahutant, Dragan ayant glissé dans le col de la jeune femme une poignée de neige qui lui avait arraché des cris aigus. Sophie les attendait en souriant. Elle pointa du doigt quelque chose au-dessus de leurs têtes et, suivant son regard, les jeunes gens découvrirent une branche de gui.


— Elle n'y était pas, tout à l'heure, fit remarquer Joanna.

— En effet, répondit la vieille dame avec un sourire malicieux. Tu n'es pas la seule à organiser des animations.

— Sophie, vous devez lire dans mes pensées, intervint Dragan. Je cherchais justement un prétexte pour embrasser Joanna.

— Comme si tu avais besoin de ça pour m'embrasser, rétorqua la jeune femme en se haussant sur la pointe des pieds, offrant ses lèvres à son compagnon qui ne se priva pas de lui dévorer la bouche.

Ils ne prêtèrent aucune attention à Sophie, qui s'éclipsa avec la satisfaction du devoir accompli et rejoignit sa sœur dans le salon. Athénaïs disposait thé, café et chocolat chaud pour les aventuriers du grand froid qui ne tarderaient plus à se réfugier à l'intérieur.

— Joyeux Noël, Naïs, fit Sophie.

— Joyeux Noël, Sophie.

Elles échangèrent un sourire de connivence avant de s'installer chacune dans un fauteuil, une tasse de thé à la main, savourant le plaisir simple d'être entourées de ceux qu'elles aimaient.



De la neige en Bretagne dans la nuit du réveillon? Bien sûr, Joanna s'est assurée que cela ne se remarque pas, la neige n'a donc pas franchi les limites du manoir Kergallen. Peut-être êtes-vous passés à proximité cette nuit-là, sans vous douter le moins du monde de ce qui s'y passait....
avatar
Aurore Aylin romance

Messages : 267
Points : 259
Date d'inscription : 16/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://auroreaylin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Babou le Ven 26 Déc - 15:50

MAGNIFIQUE ton texte, Aurore ! Oui, vraiment féerique !

Je vis en Bretagne. Peut être suis je passée à côté du Manoir des Kergallen !!.......

Merci de cette belle histoire ! ♡♡♡♡♡♡♡♡♡
avatar
Babou

Messages : 1095
Points : 1067
Date d'inscription : 02/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Aurore Aylin romance le Ven 26 Déc - 16:14

Merci Babou Smile
avatar
Aurore Aylin romance

Messages : 267
Points : 259
Date d'inscription : 16/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://auroreaylin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Ysaline Fearfaol le Ven 26 Déc - 18:19

De rien, Sylviane !!
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Sylviane HELENE le Ven 26 Déc - 20:10

Quel plaisir de retrouver la famille pour un chapitre supplémentaire au roman !!! Le temps de patienter gentiment jusqu'à la sortie du tome 2 de leurs aventures....Merci Aurore Kergallen. Heu.... pardon !!! Aylin....
avatar
Sylviane HELENE

Messages : 18
Points : 18
Date d'inscription : 21/12/2014
Localisation : Au-Delà

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Aurore Aylin romance le Ven 26 Déc - 21:14

Sylviane, il y a 3 autres textes supplémentaires sur les Kergallen sur mon blog Smile . Je dois reconnaître que je m'inspire parfois de ma famille pour écrire (le coup des lacets sous la table était un grand classique pour mes cousines , ma soeur et moi lors des repas de famille). J'ai un petit côté Kergallen, donc!
avatar
Aurore Aylin romance

Messages : 267
Points : 259
Date d'inscription : 16/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://auroreaylin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Berangere le Dim 28 Déc - 10:00

DOUCEUR GIVREE

Le vent murmure à mon oreille
Des paroles douces, des merveilles
Notes éoliennes suspendues frêles
Dans les volutes irisées, saveur miel
Berceuse aérienne des alizées
Aux accents d’une tendre mélopée,
La magie des sens, pur délice
M’emporte avec joie et malice
Baignée d’instants magiques,
Dans ce lagon de féerie extatique,
Reflets d’argent sur les ondes chatoyantes
Où la fée de l’hiver se mire envoûtante
Caresse des flots bleus céruléens
Douceur givrée sur ma main,
La musique de ta voix tranquille
Réveille mes rêves d’antan fragiles
Cocon de brume opalescente
Qui m’enveloppe bienveillante,
Mélodie des âmes sœurs
Harmonie dans mon cœur,
Un soupçon d’amour, grain d’épice
Douce dans le tumulte des abysses
Ton sourire perle de lune
Telle la caresse d’une plume
Enchante mon âme endormie
A l’orée de la nuit.


avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Sandr le Dim 28 Déc - 11:03

Et d'ailleurs Aurore et Ysaline j'attends avec impatience la suite de vos romans ! Wink
avatar
Sandr

Messages : 246
Points : 230
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 40
Localisation : Menucourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par EthelXIX le Dim 28 Déc - 11:19

J'adore ton poème Bérangère ^^
avatar
EthelXIX

Messages : 1020
Points : 1004
Date d'inscription : 09/06/2014
Age : 21
Localisation : Magnoria, Royaume de Fiore

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Ysaline Fearfaol le Dim 28 Déc - 11:25

Bérangère, très beau et très doux poème Smile.

sandr, le tome 2 est en cours ; j'attends l'exemplaire auteur pour une dernière vérification. Si ça t'intéresse, j'ai aussi publié un petit recueil de textes, les Plumes d'Ysaline recueil 1 : Plume d'amour (toujours chez Amazon), avec des petits textes écrits au cours de défis littéraires. Ce n'est pas un recueil de nouvelles, hein, juste un recueil de textes comme ceux que j'écris ici !!
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Berangere le Dim 28 Déc - 11:30

Moi je viens de télécharger ce matin sur ma liseuse "Les plumes d'Ysaline"...
avatar
Berangere
Admin

Messages : 2047
Points : 2662
Date d'inscription : 30/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://antredesmots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Babou le Dim 28 Déc - 11:39

Magnifique, ton poème, Bérangère !

Rempli de "douceur" au goût de miel !    flower
avatar
Babou

Messages : 1095
Points : 1067
Date d'inscription : 02/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Aurore Aylin romance le Dim 28 Déc - 12:11

Sandr a écrit:Et d'ailleurs Aurore et Ysaline j'attends avec impatience la suite de vos romans ! Wink

Le tome 2 est prévu pour mai, je suis dans la phase réécriture/corrections.

Bérangère, très beau poème, comme toujours! J'ai tellement de mal à écrire en rimes, comment faites-vous les filles?
avatar
Aurore Aylin romance

Messages : 267
Points : 259
Date d'inscription : 16/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://auroreaylin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Sandr le Dim 28 Déc - 13:49

Chouette les filles !!!
Bon je m'en vais de ce pas télécharger "Les plumes d'Ysaline" !!
Et merci à toutes pour vos textes ! Ils sont magnifiques !
avatar
Sandr

Messages : 246
Points : 230
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 40
Localisation : Menucourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Pascale la cigale le Dim 28 Déc - 15:12



Pour finir l'année sur une note d'optimisme, dans le partage et la tolérance, dans la foi et le respect de l'autre
avatar
Pascale la cigale

Messages : 496
Points : 482
Date d'inscription : 30/05/2014
Age : 54
Localisation : PROVENCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Ysaline Fearfaol le Dim 28 Déc - 15:26

Très jolie photo, Pascale !

Bérangère, Sandr, j'espère que les Plumes vous plairont Smile. J'avais envie de voir ces textes regroupés dans un beau livre (oui, oui, il est beau ; je n'ai eu que des compliments sur la couverture faite par Zhom , moi j'ai juste écrit en bleu dessus Wink !!).
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Sandr le Lun 29 Déc - 23:40

Ysaline, j'ai dévoré ces petits textes remplis d'amour, de force de caractère, de magie et de féerie en 1 ou 2 heures.

Mes préférés : les textes de l'Ombre et du Chasseur.
et les tous petits châtons blanc et noir tous craquants !

Merci Ysaline pour cette belle Plume queen
avatar
Sandr

Messages : 246
Points : 230
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 40
Localisation : Menucourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Ysaline Fearfaol le Mar 30 Déc - 8:15

Merci Sandr, je suis contente que tu aies aimé Smile. L'Ombre et le Chasseur ont beaucoup de succès, et sûr qu'un jour ils finiront en roman, ces deux-là !! Ce qui ne m'empêchera pas de continuer à écrire de petites histoires sur eux de ci, de là.
Tu as donc aussi découvert la totalité de l'histoire de Falko et Ysaline !!
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Charlott le Mer 31 Déc - 12:04

RE: Réerie d'hiver: Images inspiratrices de la fin d'année 2014:
DE: Charlott: mer 31 déc 2014:10h05:
"Le Pont":
Après notre nuit restés accrochés l'un à l'autre; je me suis réveillais le lendemain matin loin des bras de Santiago.Lui dormait paisiblement;j'avais dû serrement bougée dans la nuit:
Je me levée tout  doucement pour ne pas réveiller Santiago et fillai à la salle de bain me préparer;je descendais ensuite à la cuisine préparer le p'tit déj; je pris mon café et allai dans mon bureau où j'attrapé mon bloc à dessins et celui de chants:
Heureusement que le bureau était au rez de chaussée;comme ça je ne réveillais pas Santiago et je pouvais bosser tranquille;ou lire ça dépendrais de mon humeur; après un moment passée à mon bureau; j'allais me resservir un autre café et sortie dans le parc; ayant mis 1 pied dehors je re rentrée mettre mes boots ma canadienne(manteau);mon bonnet et mes gants:
dehors il neigé; je sortie du manoir et commencé à déambuler dans le parc;je marché tranquillement sur le chemin quand au loi j'ai aperçue un petit pont au dessus de la rivière qui s'écoulait vers le St Laurent le fleuve qui borde QUEBEC:
Je ne me rappelai pas à mon avoir vue celui-ci dans mon domaine à mon arrivée au manoir;celui-ci était revêtu d'un manteau blanc; il faisait un froid d'alaska; remarque nous ne sommes pas loin de celle-ci:
Pour me réchauffer j'avais mon café brûlant entre mes mains gantées:
Mais le plus important n'était pas  le pont ni la neige; mais le retour de Santiago que je n'attendais pas avant novembre; mais là nous étions mi octobre; j'avais encore un mois et demi avant noël et je n'avais pas commençais mes préparatifs et heureusement que j'avais 1 partie de mes cadeaux de noël;et le retour de Santiago avais tout chamboulait mais tout au fond de moi j'étais super heureuse qu'il soit là à mes côtés:
comme les vacances approchées je décidé de demander à Santiago ci nous pouvions aller à TORONTO là-bas il y avait un magasin qui est toute l'année ouvert et où il y a des pleins de décorations pour toutes les fêtes; je le sais car quand elle avait 15 ans; ma sôeur et partie avec une copine passer 3 mois seules pour étudier:
Elles avait étaient dans ce magasin au cours de leur séjour quand la mère  de la copine à ma sôeur était venue leurs rendre visite;et à son retour elle nous en avait parlait et elle nous avait même avouait quelle voulais allait y vivre:
Elles avaient étaient enchantées de leur séjour là-bas.
Les gens sont accueillants; chaleureux;(pas comme ici en FRANCE Où certains gens de sont pas très accueillants pour un sou):
Bref:
Je décidais donc de parler de mon projet à Santiago;je voulais au fond de moi passer quelques jours avec lui; tous les deux seuls sans parler boulot;ni téléphone; rien que nous 2; se promenant  main dans la main dans les rues de TORONTO: boire un café à une terrasse d'une brasserie;faire tous nos achats de noël pour nos proches:
Pendant que je réfléchissais à tout cela la neige ce mit à tomber de plus en plus fort j'étais toujours sur le pont tellement; que je n'y voyais plus rien autour de moi;je commençais a rebrousser chemin; au fur et à mesure que j'avançais; j'apercevais des érables;des pins;je ne savais plus où je me trouvais; j'étais comme perdue seule; abandonnée;à moment donné je m'aperçue que je n'étais plus sur le pont;j'essaie de retrouver le pont; mais rien en plus je n'avais pas mon mobile; j'avais dû l'oublier au manoir donc impossible d'appeler Santiago; je commençais à enguoisser;non loin de moi ce trouvait une pierre je me suis assise dessus; je me sentie trembler de la tête aux pieds;je devais presque gellé; quand j'aperçue une lueur blanche du pont où je me trouvais quelques minutes plutôt;je commençais à me poser des questions; ci je n'avais pas la berlue; ci je rêvé;ci je n'avais pas des hallucinations; ou autres:
Une silhouette s'approchait de moi en douceur,quand elle fut près de moi je suis mise à hurler de toute mes forces et je tombais à terre dans la neige; quelques heures plus tard je me suis réveillais dans mon lit; à mes côtés il y avait:
Santiago;mon cousin Randy; sa femme et le toubib;ne me voyant pas à son réveil santiago m'avait cherché par tout dans le manoir et aux aletours; n'ayant
pas de réponses de ma part il appella Randy qui arriva aussitôt avec sa femme est entreprirent les recherches:
Santiago m'expliquait que quand ils m'ont retrouvés j'étais dans la neige et je délirais à (plein tubes):
qu'il me m'avait porté au chaud pour me réchauffer; me fît couler un bain; m'habilla; pendant que randy appellait le docteur et que beth (sa femme) nous préparé du thé:
Dans mon délire j'avais parlais d'un pont au dessus de la rivière me répéta t-il mais il n'avait pas vu de pont;pourtant je leur affirmais que j'en avais vue 1;le toubib pour plaisanter me demandais ci par hasard je ne prenais pas de substances illicites; je lui répondis que oui et que celle-ci était une MUG de café
tous les jours et en grandes doses:
j'essayée d'aller là où personne ne pouvait pas aller à ma place mais en me levant je m'écroulais au sol;Santiago ce précipita sur moi; me prit dans ses bras et me dit de me recoucher que ce n'était pas prudent de me lever:
Tous étaient super inquiets à mon propos;je leur demandais ci ils ne me prendraient pas par hasard pour (une allumée du cerveau) ou alors que dans ma chute je n'vais pas heurtée la pierre qui se trouvée près de moi et que j'avais évitée de justesse en tombant à terre:
Quand ils sont tous partis; je me levais; m'habillais;et descendais prendre mes clés; mon sac à main et mon manteau et sortie prendre mon 4x4 pour filer à l'Anglaise sans oublier bien sur un petit bagage pour quelques jours.
je mettais tout ça dans ma voiture et retournais vers l'endroit où j'avais vue le fameux pont;pour voir ci je n'avais pas rêvé; à mon grand étonnement il ne ci trouvait plus; je commençais à flipper; à avoir peur; à avoir aussi le trouillomètre à zéro; les checôtes graves:
Je rebroussais chemin déboussolé; sonné;désorrianté;ne s'avais plus qui ni quoi croire; je me disais que j'avais dû rêver ce pont et cette silhouette; mais comment était-ce possible; moi qui suis cartésienne; je ne crois pas à tous ces trucs style:
magie; OVNI; autre personnes vivants dans d'autres univers; je n'y crois pas je suis comme St THOMAS pour y croire il faut que je vois:
Je tombais à genoux tremblante de froid sur la neige qui tombait toujours; Santiago ce précipitait sur moi pour me prendre dans ses bras et ce diriger dans le manoir où il me transportait dans nôtre chambre; là il avait l'air très en colère il m'interdisé de bouger et rappellé le toubib illico presto ma température était de 39°C:
En deux; 2 le docteur était là lui aussi m'interdisant de mettre le nez dehors; pas de magasins; de voyages; de promenades; une semaine même plus sans sortir le nez:
J'était comme prisonnière dans ma propre demeure;recluse; il c'est assis sur le lit près de moi sans mots dire;me prit la main et la serra dans les siennes; puis il se releva et quitta la chambre:
quand il revint il avait préparait un bouillon qui me priait de boire pour me réchauffer le corps:
Une question me brûlait les lèvres; à propos du pont; devais-je remètre ça sur le tapis;à mon grand étonnement ce fût Santiago qui m'en reparlait en premier; il ne se souvenait pas d'en avoir vu un lui non plus à son arrivée:
Je le regardais abassourdie mes larmes commençaient à couler sur mes joues;il avait peut-être raison j'avais du rêver ce pont après tout:
Quelques jours plus tard je me rétablie petit à petit; j'étais encore un peu faible mais ça allait mieux;je demandais à Santiago ci l'on pouvais faire un petit voyage de quelques jours rien que nous 2 en amoureux sans portable; rien que nous;il acceptait mais avec quelques réserves sur ma santé; je lui proposais de faire venir le docteur pour qu'il soit rassurait:
Finalement rassurait sur ma santé nous sommes partis comme prévu à TORONTO;
nous avons séjournés dans un petit hôtel cosy; nous avons magasinés; bus des cafés;quand nos achats ont été fini nous avons profités des quelques jours qui nous restés et nous n'avons pas quittés la chambre de l'hôtel; a la fin du séjours nous sommes rentrés à QUEBEC; nous avons tout préparés;nous avons téléphonés  à nos familles qui nous confirmèrent leur arrivés  sur GAGNON (l'île):
je pris un moment pour parler à Santiago; je me mis à genoux devant lui sortie un petit écrin et je lui de but en blanc ci il voulait bien être mon époux;il me regardait comme-ci j'arrivais d'une autre planète:
Je posais l'écrin sur ses genoux; me lavais et partie sans mots dire sans même le regarder ; j'étais décomposais; défaite;mortifiais;je me refugié dans mon bureau:
Je savais ce qu'il me restais à faire; je montais dans la chambre; pris une valise je fourrais toutes mes affaires dedans je redescendais pris mes clés de voiture et je sortie en vitesse pour qu'il n'est pas le temps de ce retourner:
je grimpais dans celle-ci; démarait en 4ème vitesse et je partie je me réfigiais chez mon cousin Randy; en chemin je lui priais de ne rien dire à Santiago:
("Désolé je dois vous laisser je n'ai pas fini mon texte; je reprends tout à l'heure promis): Charlott:
avatar
Charlott

Messages : 437
Points : 419
Date d'inscription : 15/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Ysaline Fearfaol le Mer 31 Déc - 12:46

j'attends la suite, là, tu ne peux pas nous laisser comme ça...
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Babou le Mer 31 Déc - 14:11

Bravo Charlott ! Où puises tu toute ton inspiration ?

La suite, la suite !!...............
avatar
Babou

Messages : 1095
Points : 1067
Date d'inscription : 02/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Charlott le Mer 31 Déc - 18:03

RE: Féerie d'hiver: Images inspiratrices de la fin d'année 2014:
DE: charlott: mer 31 déc 2014: 13h35:
suite de mon texte:
Arrivée chez mon cousin Randy je lui balance tout  sur ce qui c'est passait entre Santiago et moi à sa réaction à ma demande; ses yeux comme 2 ronds de flans; et mon départ pour être chez lui:
Donc je le laisse mariner un long moment et qu'il réfléchisse à sa réaction je disais à Randy que ci Santiago tenait à moi il me ferait des excuses et on t ne reparlerai plus jamais de cet incident de parcours; je décidais de lui envoyer un message en lui disant de ne pas me contacter et que je viendrais chercher le reste de mes affaires en ométant bien sur de ne pas lui dire où j'étais; mais à mon humble avis il va ce rapliquer illico-presto; mais Randy ne lui dira rien du tout ci il veut me récupérer il va ramper:
Mon cousin me redemanda à propos du pont je lui dis que je ne m'en été pas souciais; mais que j'y retournerai faire un tour pour voir ci il est revenu à sa place:
Dans ces entre fait qui je vois arriver "ce cher Santiago"comme un cheveu sur la langue; je le regarde avec mon regard le plus méprisant; sans lui adresser la parole je passe à côté de lui avec ma MUG de café dans les mains; je m'installe dans un fauteuil en cuir:
Randy me fait comprendre que Santiago veut me parler; voyant que je ne bougeais pas Santiago avança vers moi et ce mit à genoux devant moi me présenta l'écrin avec les deux anneaux en or blanc; et ce fut lui qui me demanda ci je voulais bien être sa femme:
Mon coeur manqua un battement et la première réaction que j'eu a était de lui sauter au cou et de dire oui;Randy sortit le champagne;je réfléchissais en 2; 3 mouvements je pensais à ma robe; les fairs-parts; à nos familles et amis; Beth la femme de Randy me proposait de me donner un coup de mains:
Mais avant de s'emballer; je pensais à mes cours; ils me demandèrent tous ce qui me chagrinait je leur expliquais que je devais reprendre mes cours vue que maintenant j'étais guérie; ils me rappelèrent que c'était les vacances et que les cours recommenceraient qu'après celles-ci:
je voyais que quelque-chose n'allait pas Santiago était à parement content de m'avoir demandais d'être son épouse  faisait une tête d'enterrement; je ne voulais pas mètre de l'eau sur le feu; je décidais de dire à tous que finalement peut-être que le mariage devrait être reporté;ils étaient étonnés de ma réaction;je pris mes clés et mon sac à main et je montais dans mon 4x4; je me suis mise à rouler tout droit devant moi; longeant le St Laurent; je ne voulais pas leur montrer mes larmes; je compris en un éclair que Santiago m'avait demandait en mariage pour ne pas me perdre; mais là il se trompait largement il m'avait perdu.
Je lui envoyais un message en lui disant que finalement c'était fini entre nous et que je mettais trompé et qu'il pouvais repartir en FRANCE; ci il le voulais et qu'il serait plus heureux là-bas chez nous et que peut-être il rencontrerai quelqu'un mieux que moi;j'appuyais sur envoie et aussitôt je reçu sa réponse il me demanda où je me trouvais je lui expliquais et  il me rejoignit il se garait et sauté de la voiture une fois celle-ci arrêtait il se précipita sur moi comme ci j'allais disparaître; j'étais figeais; paralysé; je ne parlais pas c'est finalement Santiago qui se mit à parler et qui l'écoutais sans mots dire:
Au final il décidait que l'on devait ce marier et qu'il fallait avertir nos familles; nous retournames chez Randy et Beth leur expliquer ce que l'on avait décidait nous avons contactais nos familles par mail ils nous répondaient dans les minutes qui suivaient comme quoi ils venaient tous; au bas mot nous étions une bonne trentaine:
la cérémonie aurait lieu le 24 décembre ( je ne vous dis pas l'année);en attendant nous nous sommes tous mis au boulot pour le préparer; le temps de publier les bancs; trouver un prêtre qui veuille bien marier le 24 décembre:
Au final tout le monde était arrivé début décembre pour nous aider pour les préparatifs; les décos de noêl; de la table pour le repas:
le 24 arriva rapidement tout le monde était euforique; taquin; joueur; moi je ne l'étais pas pour un sou; je cachais ma frousse sous un sourire figeait:
nous fumes mariées en peu de temps; et noël ce déroula joyeusement; ce fut pour moi le plus beau noël depuis bien longtemps;dans un pays extraordinaire; nos familles restèrent quelques jours de plus après noël:
La vie repris son cours normal et je repris les miens; mais il avait un truc qui n'allait pas; pour payer mes cours il fallait que je trouve un Job; je me rendais dans un club où l'on trouve des talent et des managers:
je me présentais au patron qui me reluquais d'une drôle de façon; je lui demandais ci je pouvais chanter dans son club; il m'engagea sur le champ; donc je chanterai trois soirs par semaines et comme ça je pourrais continuer mes cours de dessins et de chants:
Je repartais du club comme sur un petit nuage; je commençais le soir même; je me dépêchais de rentrer à la maison pour l'annoncer à santiago:
arrivais à la maison je me précipitais dans le bureau où je trouvais Santiago et je lui expliquais mon engagement au "club"  où je chanterai trois soirs par semaines comme ça je pourrais payer mes cours; il me félicitait sans grand enthousiasmes;
alors je décidais de ressortie dans le parc pour m'aérer le cerveau vue l'accueil qui m'avait fait; je déambulais  sur le chemin et allais sur la plage je m'assis sur le sable; je me posais la question ci je n'avais pas fait d'erreur en me mariant; je gambergeais à plein régime; finalement je décidais de repartir et me promenais quand tout à coup j'aperçue "le fameux pont" alors là j'avais vraiment la berlue; je pris mes jambes à mon cou et allais chercher Santiago et le ramenait  au pont et là en arrivant où ce trouvait le soit disant pont PAF plus rien plus de pont:
alors là je rêvais pourtant noël était passé; les blagues douteuses n'étaient pas ma tasse de thé:
Les jours passèrent entre mes cours et "le club" ils semblaient se ressembler; un soir où je chantais au club après mon tour de chant je m'assis au bar un homme me félicita de ma performance je le remerciais il se présenta il s'appelait Pierre Garand; son visage me rappelait quelqu'un mais je n'arrivais pas à dire à qui; nous avons discutés un bon moment jusqu'à c'que soit l'heure que je parte:
j'en parlais à Santiago et zoumail il refaisait la gueule;je le rassurais que le seul qui comptait pour moi c'était lui :
il me répondait qu'il en douté; alors ma colère monta comme la lave d'un volcan et là j'explosais je lui disais ma façon de penser et partie je pris mes clés de voiture et mon sac à main je décidais d'aller au club là pour faire redescendre la pression je demandais à John (le parton du club) ci je pouvais chanter il me répondit que oui je commençais à chanter; quand Pierre rentrait dans le club; après mètre défoulais je demandais à Pierre de me payer un verre de boubon:
on se mis à discuter  de tout de rien; il me demandait où j'habitais et je lui répondais à mon tour que ma résidence ce trouvait sur l'île GAGNON dans un manoir; il se mit à rire;je lui demandais pourquoi il riait et me dit " dans le manoir de Céline?" heu " je veux dire dans celui de Céline Dion"? je ne comprenais pas;je lui expliquais que le l'ancien proprio avait voulu rester anonyme; donc dans la conversation j'en profitais pour lui demander ci dans le parc il y avait un pont; il me répondit qu'il n'en avait jamais vu lorsqu'il rendait visite à Céline et René à moins qu'elle l'est fait construire pour que René-Charles puisse passer dessus pour lui éviter de faire le tour du manoir:
au fil des jours Pierre et moi sommes devenues amis(es); les soirs où j'étais au club il m'accompagnait au piano et chantait avec moi:
Les soirs ou je chantais au club  j'étais tellement crevée que je montais directement me coucher, sans manger;Santiago ne bougeait pas du salon avant
très tard dans la nuit pour venir se coucher près de moi; du moins à 1 mètre de moi comme-ci il ne voulait plus me toucher; moi non plus je ne bougeais pas:
je partais du principe que ci il faisait la gueule il ne serait pas le seul; moi aussi je pouvais la faire "la gueule":
Je me retournais et le regardais droit dans les yeux; et je lui rafraichis la mémoire en  demandant qui j'avais épousée il me répondit" lui" "que c'était lui que j'avais épousée":
je renchérie que je n'étais pas le genre de femme à sauter sur le premier mec venu et c'est lui seul que j'avais choisie comme époux et pas un autre et que Pierre 'était un ami un très bon ami et rien de plus:
Santiago et moi ensuite nous avons discutées de tout et de rien; puis la conversation à dérapait sur autre chose qui...........(" je vous laisse imaginer la suite"): Embarassed Smile Wink bounce Basketball I love you santa rendeer lol! Smile
J'espère que mon texte n'est pas trop long: Smile
avatar
Charlott

Messages : 437
Points : 419
Date d'inscription : 15/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Charlott le Mer 31 Déc - 18:08

RE: Féerie d'hiver: Images inspiratrices de la fin d'année 2014:
DE Charlott mer 31 déc 2014: 19h05:
voici la suite je viens juste de poster sur le forum.
Bonne lecture à tous j'espère que cela vous plaira même ci c'est mauvais ditent le moi O.K?
avatar
Charlott

Messages : 437
Points : 419
Date d'inscription : 15/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Charlott le Mer 31 Déc - 18:18

RE: Féerie d'hiver: Images inspiratrices de la fin 2014:
DE: Charlott: 31 déc 2014: 19h15:
Je m'excuse d'avoir étais hyper trop longue; désolée vraiment; mea culpa:
avatar
Charlott

Messages : 437
Points : 419
Date d'inscription : 15/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Ysaline Fearfaol le Mer 31 Déc - 18:22

oh ben et la suite, quoi Razz ????
avatar
Ysaline Fearfaol

Messages : 229
Points : 229
Date d'inscription : 28/08/2014
Age : 50
Localisation : Derrière mon ordi à inventer des histoires...

Voir le profil de l'utilisateur http://fearfaolysaline.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Féerie d'hiver (images inspiratrices décembre 2014 - archivage des textes)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum